BFM Business

La FED laisse ses taux inchangés mais garde un oeil sur l'inflation

-

- - AFP

Comme attendu, la Banque centrale américaine n'a pas fait de vagues, ce mercredi, en maintenant son taux directeur dans une fourchette comprise entre 1,5 et 1,75%.

La Banque centrale américaine a laissé mercredi ses taux d'intérêt directeurs inchangés mais a indiqué qu'elle gardait un oeil sur l'évolution de l'inflation faible et de l'économie mondiale. Le taux directeur reste donc inscrit dans une fourchette comprise entre 1,5 et 1,75%.

En outre, l'institution estime, comme en septembre, que l'inflation et la croissance vont s'établir autour de 2% au cours des deux prochaines années. Le taux de chômage devrait lui descendre à son plus bas niveau historique: 3,5% (contre 3,7% estimé précédemment).

La Banque centrale ajoute toutefois qu'elle va surveiller les implications sur l'économie américaine "des développements à l'international et de la faible inflation".

Le Comité monétaire a par ailleurs maintenu sa projection de croissance à 2% en 2020 après 2,2% en 2019 et prévoit que le taux de chômage reste à 3,5%, un plus bas en 50 ans. 

Cette décision a été sans surprise tout comme le communiqué qui l'accompagne et par conséquent, les marchés n'ont eu qu'une réaction très limitée.

La Fed a laissé inchangées ses prévisions économiques pour 2019 avec une projection de croissance de 2,2%, une inflation de 1,5%. 

En revanche, elle a revu en baisse sa prévision de chômage à 3,6% contre 3,7% estimé en septembre. L'inflation hors prix alimentaires et énergie devrait s'établir à 1,6% contre 1,8% estimé en septembre.

"Les informations reçues depuis (...) octobre indiquent que le marché du travail reste solide et que l'activité économique progresse à un rythme modéré", a commenté la Banque centrale.

TL, avec l'AFP