BFM Business

La Chine investit massivement à l'étranger

La Chine prône, pour 2017, un développement sain et ordonné de l'investissement.

La Chine prône, pour 2017, un développement sain et ordonné de l'investissement. - Greg Baker - AFP

1.120 milliards de yuans, soit 154 milliards d'euros, ont été investis cette année à l'étranger. Une hausse de 50% par rapport à l'an dernier.

Les investissements directs chinois à l'étranger sont en forte hausse. Ils ont passé la barre des 1.000 milliards de yuans en 2016. 1.120 milliards de yuans précisément, soit près de 154 milliards d'euros, selon les chiffres communiqués par le ministre chinois du Commerce, contre 100 milliards d'euros l'an dernier. Soit une hausse de 50%.

Et ce boom des investissements concerne des secteurs de plus en plus diversifiés. Pendant longtemps, la Chine concentrait en effet ses investissements sur les matières premières. Désormais, tous les secteurs sont ciblés. En France, par exemple, c'est l'industrie touristique avec le Club Med et Louvre Hôtel en 2015, ou encore Accor et Pierre et Vacances cette année.

L'Allemagne concernée

L'Allemagne est aussi concernée, avec notamment le rachat de Kuka, le champion allemand de la robotique industrielle. Un rachat qui a crispé les relations entre la Chine et l'Allemagne.

Le ministre chinois du Commerce assure néanmoins que ce temps-là est révolu. il favorisera pour 2017 un "développement sain et ordonné de l'investissement et de la coopération avec l'étranger".

Et on assiste parallèlement à un serrage de vis du côté des flux. Dans un contexte de yuan faible et de forte baisse des réserves de devises du pays (au plus bas depuis six ans), Pékin a commencé à surveiller plus étroitement les investissements à l'étranger, pour éviter les sorties de capitaux trop importantes.

Elisabeth Hu