BFM Business

L'Inde peut-elle détrôner la Chine grâce à sa population?

Des élèves lisent dans une salle de classe, dans l'Uttar Pradesh, en Inde, le 30 août 2012.

Des élèves lisent dans une salle de classe, dans l'Uttar Pradesh, en Inde, le 30 août 2012. - Sajjad Hussain - AFP

La démographie de l'Inde devrait passer devant celle de la Chine d'ici sept ans. Mais le chemin risque d'être encore long si elle compte ravir à sa voisine la place de première puissance économique mondiale.

L'Inde va bientôt devenir le pays le plus peuplé au monde. D'après le nouveau rapport sur la population mondiale des Nations unies, le passage devant la Chine aura lieu dans moins de sept ans. Un milliard quatre cent millions d'Indiens... Un milliard et demi en 2030, alors que la Chine amorcerait un lent déclin.

Mais c'est dès à présent que la population active chinoise décroît: selon les experts, il va y avoir 40 millions de personnes de moins en âge de travailler d'ici à 2030. Et donc 40 millions de cotisants en moins pour financer le vieillissement du pays. C'est là un héritage de la politique de l'enfant unique.

Les milieux dirigeants en Inde se sont saisis de cette perspective historique. Sur la principale chaîne d'information du pays, un diplomate de haut rang lance: "Nous grandissons plus jeunes, les Chinois plus vieux. Avantage à l'Inde!". Et de se féliciter: l'Inde de 2020 disposera d'un dividende démographique qui fera de la croissance économique, 116 millions de jeunes entamant une vie de travail, 22 millions de plus qu'en Chine.

Un long chemin

Une étude du Fonds monétaire international a montré que ce seul atout peut ajouter 2% à la croissance annuelle du PIB par habitant des Indiens. Cela pourra d'autant mieux se vérifier que le pays forme sa jeunesse. D'ici cinq ans, il devrait pouvoir compter davantage de diplômés chaque année qu'aux Etats-Unis.

Il n'empêche: il va falloir créer 100 millions de nouveaux emplois, en net, dans les 10 ans qui viennent. Autrement dit, concevoir encore l'équivalent de trois ou quatre fois le marché du travail de la France.

Et même si l'Inde y parvient, cela sera loin de suffire pour détrôner la puissance économique chinoise. Le président d'un fonds d'investissement franco-chinois indique qu'un seul pourcent de croissance en Chine correspond en réalité à 5% de croissance en Inde. Simplement parce que l'économie de la Chine est cinq fois plus importante que celle de l'Inde.

Et même en exploitant leur immense atout démographique, les Indiens ne devraient se trouver qu'à la moitié du chemin en 2025. A supposer encore que la Chine vieillissante stagne durant 10 ans. Une hypothèse très douteuse.

Benaouda Abdeddaïm