BFM Business

Jeb Bush s'excuse pour ses propos sur la France

Jeb Bush s'excuse pour ses propos sur le temps de travail en France.

Jeb Bush s'excuse pour ses propos sur le temps de travail en France. - Steve Opoe - AFP

Le candidat républicain à la présidentielle américaine s'était moqué, la semaine dernière, de "la semaine de travail à la française". Forcé de reconnaître que son cliché était infondé, il s'est excusé.

La semaine dernière, le candidat à la primaire républicaine Jeb Bush avait ironisé sur la durée du travail en France. Il accusait son rival, Marco Rubio, d'absentéisme au Sénat: "Littéralement, au Sénat, vous faites la semaine de travail française? Vous devez vous montrer trois jours?" 

Face au tollé que ses propos avaient déclenché, Jeb Bush s'est excusé. S'exprimant devant la presse en menant campagne dans l'Etat du New Hampshire (nord-est), il a déclaré: "J'ai commis l'erreur de dire que le Congrès fonctionne sur le modèle d'une semaine française. J'ai vraiment fait du tort à la France".

"J'ai totalement insulté un pays"

"Maintenant je sais que la semaine moyenne de travail en France est en fait plus longue que la semaine allemande de travail", a dit Jeb Bush, frère et fils de deux anciens présidents, George W. Bush et George H.W. Bush. Gérard Araud, ambassadeur de France à Washington, avait twitté: "Les Français travaillent en moyenne 39,6 heures par semaine, les Allemands 39,2 heures".

"Donc, mon Dieu, j'ai totalement insulté un pays tout entier -notre premier allié- qui nous a aidés à devenir libres en tant que nation (au 18e siècle, NDLR). Et je m'en excuse. Cela a causé beaucoup de tort à la France".

D. L. avec agences