BFM Business

George Clooney va investir ses revenus publicitaires pour surveiller le Soudan

George Clooney continue son engagement pour le Soudan.

George Clooney continue son engagement pour le Soudan. - -

Après avoir convaincu Nespresso de produire du café du Soudan du Sud, l'acteur va reverser ses cachets publicitaires pour surveiller les atteintes aux droits de l'Homme au Soudan.

George Clooney poursuit son combat en faveur du Soudan. Il y a quelques jours, lors de sa venue à Paris, l'acteur se félicitait d'avoir convaincu la marque Nespresso de relancer la production du café au Soudan du Sud. Désormais, ses cachets publicitaires vont aussi financer la surveillance par satellite des faits et gestes du dictateur soudanais Omar el-Béchir.

Voilà bientôt trois ans que George Clooney s'est lancé dans un pari fou: tenter de détecter avec un satellite les violations des droits de l'Homme au Soudan. Grace à l’ONG "Satellite Sentinel Project", il recueille un maximum d'images de tanks, de charniers, de traces d'exactions, de colonnes de blindés.

Accord avec Google et Digital Globe

Le président Omar el-Béchir, recherché par la Cour pénale internationale, est particulièrement visé par l'acteur. "Une grande partie de l'argent gagné dans les publicités Nespresso sert à garder un satellite au-dessus des frontières nord et sud du Soudan pour surveiller Omar el-Béchir" explique George Clooney, avant de poursuivre: "je veux que ce criminel soit aussi exposé que moi".

Le satellite est en place depuis 15 mois, en position géostationnaire au-dessus du Soudan. Pour pouvoir agir, l'association a signé des accords avec Google et la société d’imagerie satellite Digital Globe.

La stratégie porte apparemment ses fruits. En septembre 2011, 3.000 soldats qui se dirigeaient vers une ville avaient été repérés à l’avance, permettant à un nombre important de personnes de fuir l'attaque.

Jean-Baptiste Huet