BFM Business

Etats-Unis: Obama envisage l'après Bernanke

Barack Obama songe à un successeur pour Ben Bernanke.

Barack Obama songe à un successeur pour Ben Bernanke. - -

Barack Obama a laissé entendre, dans une interview diffusée, lundi 17 juin, que le président de la Réserve Fédérale est resté plus longtemps qu'il ne l'aurait souhaité à son poste. Ben Bernanke devrait donc démissionner après la fin de son mandat, en janvier 2014.

Barack Obama songe-t-il déjà à nommer le futur nouveau président de la Réserve fédérale américaine (Fed)?

Dans un entretien accordé à la chaîne publique PBS, lundi 17 juin, le président américain établit une comparaison entre Ben Bernanke, l'actuel président de la Fed et Robert Müller, directeur du FBI, qui a accepté de rester deux années supplémentaires et qui devrait quitter ses fonctions dans les mois à venir.

"Je pense que Ben Bernanke a fait un boulot formidable. Ben Bernanke est un peu comme Robert Müller, le patron du FBI - où il est resté bien plus longtemps qu'il ne le souhaitait ou qu'il était censé le faire", a commenté Obama.

Interrogé pour savoir s'il nommerait à nouveau Bernanke si ce dernier désirait conserver son poste, Barack Obama n'a pas répondu directement.

"Il a été un partenaire formidable avec la Maison blanche en nous aidant à bien mieux nous rétablir que de nos partenaires européens par exemple de ce qui a été une crise économique gigantesque", a dit Obama.

Plusieurs noms pour la succession

Ben Bernanke, qui a dirigé la banque centrale des Etats-Unis pendant la crise financière de 2008, devrait donc démissionner à l'issue de son second mandat qui arrive à terme fin janvier.

Obama a dit envisager plusieurs successeurs potentiels dont la vice-présidente de la Fed, Janet Yellen, l'ancien conseiller Lawrence Summers ou l'ancien secrétaire au Trésor, Timothy Geithner.

Le nom du nouveau patron de la Fed pourrait être connu dès cet automne afin de donner au Sénat le temps de confirmer la désignation avant la fin du mandat du président sortant.

En attendant, la Fed va entamer, à partir de ce mardi soir, sa réunion de politique monétaire. Les marchés redoutent que l'institution freine son soutien à l'économie américaine. Le discours de Ben Bernanke, mercredi, sera, en ce sens, âprement scruté.

Julien Marion