BFM Business

Encore 2,4 millions de nouvelles inscription au chômage aux Etats-Unis cette semaine

Drapeau américain (photo d'illustration)

Drapeau américain (photo d'illustration) - Mark Thompson - AFP

Au total, depuis l'arrêt brutal de l'économie mi-mars avec la mise en place de mesures massives de confinement pour contenir la pandémie dans le pays, plus de 38,6 millions de personnes ont pointé au chômage.

L'épidémie de coronavirus et le confinement de l'économie continuent de saper l'économie américaine et notamment l'emploi. Dans ce pays où les filets de protection de salariés sont inexistants, les inscriptions au chômage continuent de battre des records.

Les Etats-Unis ont ainsi enregistré plus de 2,43 millions de nouvelles demandes d'allocation chômage la semaine dernière.

Le nombre de nouveaux chômeurs enregistrés au cours de la semaine du 10 au 16 mai est un peu supérieur à ce qu'attendaient les analystes, qui tablaient sur 2,4 millions.

Lente décrue

Au total, depuis l'arrêt brutal de l'économie mi-mars avec la mise en place de mesures massives de confinement pour contenir la pandémie dans le pays, plus de 38,6 millions de personnes ont pointé au chômage.

Une lueur d'espoir apparaît néanmoins dans ce triste tableau. Le nombre de nouveaux inscrits diminue en effet lentement chaque semaine. Il était de 2,687 millions une semaine avant, de 3,169 millions encore 7 jours plus tôt.

La dernière semaine du mois de mars détient le record historique, avec plus de 6,8 millions de personnes inscrites.

En revanche, le nombre total de personnes indemnisées continue à grimper à des niveaux jamais vus, et plus de 25 millions d'Américains touchent désormais le chômage. La différence avec le nombre total de demandes s'explique notamment par les personnes dont la demande d'allocation a été refusée ainsi que par ceux qui ont pu retrouver un emploi. 

OC avec AFP