BFM Business

DSK accepte de devenir conseiller financier de la Serbie

Dominique Strauss-Kahn travaillera à reprogrammer la dette de la Serbie.

Dominique Strauss-Kahn travaillera à reprogrammer la dette de la Serbie. - -

Dominique Strauss-Kahn devient conseiller officiel du gouvernement Serbe dans le domaine des finances. L’ancien président du FMI sera à Belgrade dès la semaine prochaine.

Dominique Strauss-Kahn rebondit en Serbie. L’ancien président du Fonds Monétaire International a accepté le poste de conseiller financier proposé par le gouvernement serbe en juillet dernier. "Nous avons un accord de principe et il ne reste qu'à résoudre des détails techniques", a expliqué Aleksandar Vucic, le vice-Premier ministre serbe à l’AFP ce vendredi 13 septembre. Avant de préciser "Nous attendons Dominique Strauss-Khan à Belgrade la semaine prochaine."

Dominique Strauss-Kahn devrait assister le ministre des Finances et le Premier ministre à reprogrammer la dette de la Serbie, qui atteint 60% du PIB. En 2012, L'économie serbe s'est contractée de 1,7% en 2012, et le taux de chômage dépassait les 24%.

"La politique, c'est du passé"

Depuis la fin des poursuites judiciaires à son égard dans "l’affaire du Sofitel" en décembre 2012, ce n’est pas le premier poste de conseiller qu’accepte l’ancien ministre de l’Economie de Lionel Jospin.

"La politique, c’est du passé. Aujourd'hui, j'œuvre en tant que conseiller de gouvernements et de grandes entreprises dans de nombreux pays, dans tous les coins du monde: en Russie, en Afrique, en Amérique latine" avait expliqué DSK à la télévision russe Rossia 24 fin juillet.

L'ancien présidentiable socialiste a été nommé en juillet membre du conseil de surveillance de deux institutions financières: le Fonds russe des investissements directs (RDIF) et la Banque russe de développement des régions (BRDR), contrôlée par le pétrolier Rosneft.

T.S-C avec AFP