BFM Business

Dîner avec le milliardaire Buffett, le pdg d'Apple ou la star DiCaprio: combien ça coûte?

Un anonyme a remporté l’enchère pour déjeuner avec Warren Buffett en mettant plus de 3 millions de dollars sur la table. La somme sera reversée à une association caritative. Ce genre de levée de fonds pour la bonne cause est pratiquée par plusieurs chefs d’entreprise, mais aussi des stars et des politiques.

Plus de 3,3 millions de dollars (2,8 millions d’euros), c’est la somme déboursée par un anonyme pour s’offrir le privilège de déjeuner en privé avec le magnat de la finance: l’américain Warren Buffett. Le patron du fonds d’investissement Berkshire Hathaway, connu pour flairer les bons plans en Bourse, met chaque année ce "lot" aux enchères depuis 19 ans. Durant cinq jours, les intéressés se sont battus à coups de dollars sur eBay pour partager un repas avec Warren Buffett dans un steakhouse de Manhattan. La somme n’ira pas dans la poche du financier, mais sera reversée à une association caritative pour les sans-abris à Los Angeles.

D’autres patrons emblématiques pratiquent ce genre de levée de fonds. Le PDG d’Apple, Tim Cook, a lui aussi mis aux enchères un dîner privé l’année dernière, qui lui a permis de collecter près de 690.000 dollars. Les gains ont été reversés à la Fondation Robert F. Kennedy (du nom de l’ancien sénateur de New-York et frère du président John F. Kennedy, NDLR), une ONG qui lutte pour la défense des droits de l’Homme.

Comme nombre d’enchères à l’initiative de célébrités pour des actions caritative, Tim Cook a utilisé le site CharityBuzz, qui revendique avoir levé un total de 200 millions de dollars depuis sa création en 2005.

1 million d’euros pour dîner avec les stars de Titanic

Les chefs d’entreprise ne sont pas les seuls à donner de leur temps pour la bonne cause. À l’été 2017, les deux acteurs principaux de Titanic, Kate Winslet et Leonardo DiCaprio alias "Rose" et "Jack" dans le film, ont mis aux enchères une série de lots pour la tenue d’un gala à Saint-Tropez, dont un dîner en leur compagnie. L’événement a permis de récolter un total de 25,6 millions d’euros, dont 900.000 euros rien que pour les deux dîners. La somme est destinée au financement de la fondation de Leonardo DiCaprio, qui œuvre pour la défense de l’environnement.

"Rose et Jack" ont de nouveau donné de leur personne début 2018. Les deux stars ont lancé une campagne de financement participatif pour payer le traitement contre le cancer d’une Britannique. La somme nécessaire était de 340.000 euros, ils sont parvenus à récolter environ 1 million d’euros.

Dans la même veine, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, voulait récolter des fonds pour aider la Croix-Rouge après le séisme qui a fait 290 morts en Italie en 2016. Le joueur a mis aux enchères un dîner en sa compagnie et un maillot dédicacé. Le lot a été adjugé 8500 euros.

25.000 dollars minimum pour dîner avec Sarah Palin

Enfin, les politiques ont également adopté cette pratique. La républicaine Sarah Palin, qui était en duo avec John McCain pour la présidentielle américaine de 2008, avait mis aux enchères sur eBay un dîner en sa compagnie et celle de son mari. L’enchère commençait à 25.000 dollars (17.000 euros à l’époque) et le gagnant devait payer le repas. Les fonds devaient être reversés à l’association Ride 2 Recovery, qui aident les vétérans de l’armée atteints de stress post-traumatique.

Dans un autre genre et cette fois-ci, non pas pour la bonne cause, mais pour son portefeuille, Donald Trump a également mis en vente des tickets pour participer à un dîner en sa compagnie. Le président américain voulait fêter sa première année à la Maison Blanche en organisant une réception à sa villa de Mar-a-Lago (Floride) fin janvier. Pour y participer, le ticket comprenant l’invitation et une photo avec le président était de 100.000 dollars pour un couple, 250.000 pour ceux qui souhaitaient en plus assister à une table ronde. Les fonds ont servi à financer le Parti républicain et la structure qui a financé la campagne de Donald Trump: le comité Trump Make America Great Again. Ses prédécesseurs, démocrates comme républicains, pratiquaient aussi ce genre de levée de fonds.

Malheureusement pour les participants, le président n’a pas pu assister à l’événement. Il était retenu à la Maison Blanche pour gérer le "shutdown", qui a bloqué certains services publics pendant plusieurs jours.

J.-C.C.