BFM Business

Diamants uniques au monde: la Russie dévoile un vieux et très brillant secret

Les diamants découverts en Russie présentent des caractéristiques exceptionnelles susceptibles de révolutionner l'industrie et la recherche

Les diamants découverts en Russie présentent des caractéristiques exceptionnelles susceptibles de révolutionner l'industrie et la recherche - -

Elle a été découverte il y a quarante ans. Mais ce n’est qu’à la mi-septembre 2012 que Moscou a dévoilé l’existence d’une mine de diamants en Sibérie orientale. Un gisement dont les particularités justifient la mise au secret depuis les années 70.

Depuis quarante ans, ils étaient contraints au silence. Les scientifiques de l’institut de géologie et de minéralogie de la branche sibérienne de l’Académie russe des sciences ont dévoilé à la presse, le 16 septembre, l’existence d’une mine recelant des milliards de diamants. Mais pourquoi avoir caché si longtemps cette réserve mirobolante ?

Une dureté jamais vue

D’abord parce qu’à l’époque, pour les Soviétiques, cela serait revenu à se tirer une balle dans le pied! Au moment de la découverte de ce gisement, dans les années 70, Moscou avait en effet massivement investi dans la production de diamants synthétiques. Et alors que les profits commençaient à devenir juteux, il n’aurait pas été stratégique de déverser sur le marché quantité de pierres naturelles... Surtout vues leurs spécificités extraordinaires.

En secret, les géologues ont pu étudier de près le précieux minéral. Et se rendre compte que celui-ci est doté de caractéristiques pour le moins inhabituelles. Les pierres, retrouvées en nombre au cœur d’un cratère de météorite de 100 kilomètres de diamètre, formé il y a plus de 30 millions d’années, présentent notamment une extrême dureté. Deux fois plus importantes que celle des diamants traditionnels. Même leur structure est inédite, jamais retrouvée ailleurs. Des particularités qui font penser à certains experts que l’origine de ces diamants pourrait être extra-terrestre.

La réserve la plus importante jamais découverte

En tout cas, une telle étrangeté aurait été susceptible, d’après le directeur de l’institut à l’origine de la découverte, Nikolaï Pokhilenko, de provoquer un "retournement total du marché des diamants". D’autant que la quantité de pierres contenues dans les roches est dix fois plus importante que celle des autres réserves connues. Ici, il est question de "billions de carats" (soit mille milliards de carats), souligne Nikolaï Pokhilenko. Pour comparaison, les mines de Yakoutie, la région russe des mines de diamants, sont estimées à "1 milliard de carats", ajoute-t-il. Il ne fait ainsi pas de doute que l’impact sur les prix du marché devrait se faire puissamment sentir.

De quoi réjouir le Kremlin. Parce que ces brillants exceptionnels, du fait de leur spécificité, ne seront pas utilisés en joaillerie mais plutôt dans les technologies scientifiques de pointe, où la demande en matériau de ce type va exploser.

Il pourrait même mener à une révolution technologique. Et la Russie, de fait, se trouve en position de monopole sur l’approvisionnement de cette matière unique!

Nina Godart et Itar-Tass