BFM Business

Dépenses publiques: le double record français

Les dépenses publiques sont tirées, notamment, par celles de santé.

Les dépenses publiques sont tirées, notamment, par celles de santé. - Fred Dufour - AFP

L'étude de l'OCDE "panorama des administrations publiques 2017" montre que la France est le pays qui consacre le plus de moyens à ses services publics. Mais aussi celui où l'opinion publique en est la plus satisfaite.

La France est le pays de l'OCDE qui ponctionne le plus ses entreprises, ses salariés et ses consommateurs, mais c'est aussi le pays où les gens sont le plus satisfaits des services publics. C'est la conclusion du panorama des administrations publiques 2017 que publie l'OCDE ce jeudi. Après avoir rappelé que la France est la championne de la dépense publique, avec 56% du PIB, juste devant la Finlande et le Danemark et largement au-dessus de la moyenne (41%) des 35 membres l'OCDE, ou encore de l'Allemagne (13e avec 44%), les auteurs du rapport soulignent que depuis le début de la crise, voici dix ans, la dépense publique tricolore a bondi de quatre points.

Tirées par les dépenses sociales et de santé

"Les fortes dépenses publiques sont tirées vers le haut principalement par les dépenses sociales et de santé qui sont élevées en France", explique l'économiste Guillaume Lafortune lors de la présentation de l'étude lors d'une rencontre organisée par l'Association des journalistes économiques et financiers (AJEF). Selon lui, la dépense de la protection sociale, parmi elles l'assurance maladie, les allocations de chômage ou de logement, atteint presque 25% du PIB, alors que la moyenne de l'OCDE se situe autour de 14%. Pour la santé, la dépense constitue 8,2% contre une moyenne de 7,8%.

L'emploi public représente 21,4% de l'emploi total, au-dessus de la moyenne de l'OCDE (18,1%), mais largement derrière les pays scandinaves qui occupent les trois premières marches du podium avec dans l'ordre la Norvège (30%), le Danemark (29,1%) et la Suède (28,6%).

Mais le fruit de cet effort collectif reste apprécié. Le taux de satisfaction à l'égard des services publics de l'opinion publique française est plus élevée que la moyenne de l'OCDE, notamment dans le secteur de la santé (78%), de l'éducation (67%) de la police (80%) ou encore des transports publics (70%).

D. L. avec AFP