BFM Business

Clooney presse Nespresso de produire du café au sud Soudan

Georges Clonney est engagé depuis de nombreuses années contre le conflit soudanais et a rencontré plusieurs chefs d'Etat sur ce problème, dont Barack Obama.

Georges Clonney est engagé depuis de nombreuses années contre le conflit soudanais et a rencontré plusieurs chefs d'Etat sur ce problème, dont Barack Obama. - -

L’acteur américain, sous contrat avec la marque Nespresso, a annoncé l’engagement de l’entreprise en faveur du sud Soudan. Georges Clooney milite depuis plusieurs années pour la fin du conflit qui opposent les deux Soudan.

Georges Clooney, déjà "messager de la paix" de l’ONU pour le Darfour, milite pour que Nespresso vienne en aide au Soudan du Sud. L'acteur américain était de passage à Paris, mardi 16 juillet, à l'occasion d'une conférence de presse de la marque, dont il est l’ambassadeur, consacrée au développement durable.

L’annonce est une aubaine pour ce jeune pays africain, le Soudan du Sud avait fait sécession de la République du Soudan en 2011, après des années de conflit. Dans ce tout nouveau pays, des milliers de petits producteurs devraient profiter de l'essor des cultures.

Avec peu de routes, pas d'infrastructures, un lourd passif en matière de guerre, et une grave crise humanitaire, le pays n’était pas, à priori, un terreau favorable pour y développer rapidement un business. Mais c'était sans compter sur Georges Clooney.

Favoriser la production de café face à l'exploitation de pétrole

La communication de l’acteur tranche avec les habitudes du milieu. On est plutôt habitués à voir des stars dociles, faisant preuve de peu d'initiatives. Là, le schéma s'inverse, avec une célébrité qui pèse sur la politique industrielle d'un grand groupe.

Très impliqué dans la situation de ce jeune pays, l'acteur américain est depuis plusieurs années l'égérie de la marque Nespresso, avec son celebre slogan "What Else?". Il a convaincu le leader mondial des capsules de café de venir relancer la production sur place. L’idée est de développer des cultures responsables et durables.

Comme Georges Clooney le dit lui-même, "la seule chose qui sort du Soudan du Sud pour l'instant, c'est du pétrole (...) et la population n'a pas l'air d'en bénéficier". Les premières capsules de café sud-soudanais sont attendues pour 2015.

Jean-Baptiste Huet