BFM Business

Chypre: Moscou menace de réviser à la baisse ses réserves en euro

BFM Business

Dimitri Medvedev menace, ce jeudi 21 mars. Le Premier ministre russe, dans un entretien accordé aux médias européens, a affirmé que Moscou était prêt à réduire la part de l'euro dans les réserves russes, dans le cas où la crise chypriote lèserait les intérêts russes.

"Si cela est possible à Chypre, pourquoi ne serait-ce pas possible en Espagne, en Italie ou dans d'autres pays qui souffrent de problèmes financiers? Demain c'est la-bas qu'on va confisquer les économies", a-t-il lancé.

"Entre 41% et 42% de nos réserves sont en euros et la proposition (européenne à Chypre) était non seulement imprévisible, mais elle est inadéquate", a-t-il poursuivi. "Je vais dire tout cela à mon vieil ami José Manuel Barroso", a conclu Dimitir Medvedev.

Le président de la Commission européenne et le Premier ministre russe doivent, en effet, se rencontrer, ce jeudi 21 mars.

J.M. avec AFP