BFM Business

Ce que pesait la fortune de Donald Trump en 2019

-

- - AFP

La fortune du président américain, qui s'est enrichi grâce à l'immobilier et à l'hôtellerie, est estimée entre 1,4 milliard et 2 milliards de dollars en 2019, selon sa dernière déclaration officielle.

Comme chaque année, c'est l'opération transparence à Washington. Selon la dernière déclaration officielle du président à l'organisme en charge de la déontologie (l'Office of Government Ethics), publiée vendredi dernier, le patrimoine du président américain Donald Trump est estimé entre 1,4 milliard et 2 milliards de dollars en 2019, ont calculé Les Echos.

Appartements new-yorkais, hôtels, gratte-ciels, placements financiers, golfs... Le locataire de la Maison Blanche est tenu de déposer chaque année une déclaration listant l'ensemble de ses actifs et de ses revenus. Du côté des actifs, la valeur du patrimoine du président américain a globalement baissé en 2019 par rapport aux deux années précédentes, note le New York Times. Un patrimoine essentiellement composé d'immobilier puisque moins de 1% de sa fortune est investi en actifs financiers. En face, la dette de Donald Trump est comprise entre 315 et 500 millions de dollars. 

Pour ce qui est des revenus, l'empire de Donald Trump a généré au moins 446 millions de dollars (373 millions d'euros) l'an passé, selon les calculs de CNN. Son livre "The art of the deal" (L'art des affaires), dont la première édition date de 1987, lui a encore rapporté entre 100.000 et 1 million de dollars en 2019. 

Pourquoi ces chiffres ne sont-ils pas plus précis? Parce que, pour cette déclaration, la valeur des actifs et le niveau de revenus n'ont pas à être indiqués avec exactitude. Ils sont en effet exprimés au moyen de larges fourchettes: "entre 1 million et 5 millions de dollars" ou "plus de 500.000 dollars" par exemple.

Un empire bousculé par le coronavirus

Par ailleurs, de la Trump Tower de Manhattan aux 'royalties' issues de ses innombrables livres, ces informations, auto-déclarées par Donald Trump et ses gestionnaires, ne sont soumises à aucune vérification par l'administration ni audit extérieur. Elles ne pourraient donc donner qu'une vue partielle de sa véritable fortune. D'autant que Donald Trump est le premier président américain depuis des décennies à refuser de dévoiler ses dossiers fiscaux, ce qui permettrait de se faire une idée plus précise de sa fortune personnelle.

Cette déclaration, enfin, concerne l'année passée. Or, la fortune du magnat de l'immobilier s'est construite sur les golfs, clubs et autres hôtels flanqués du nom Trump, qui ont en grande partie fermés ces derniers mois en raison de la crise sanitaire. Selon les estimations de Forbes, la fortune du président américain s'élèverait à 2,1 milliards de dollars au début du mois d'août 2020.

J. B.