BFM Business

Budget américain: le Sénat renvoie la balle à la chambre

Les Etats-Unis vont encore devoir trouver un accord politique dans l'urgence pour gérer leur dette colossale.

Les Etats-Unis vont encore devoir trouver un accord politique dans l'urgence pour gérer leur dette colossale. - -

A quatre jours de la fermeture de certaines administrations qu'impliquerait l'absence de consensus politique sur le budget américain, le Sénat a adopté un projet de loi temporaire. Mais la chambre des représentants ne l'a pas encore voté.

Le Sénat américain, à majorité démocrate, a adopté vendredi 27 septembre un projet de budget destiné à assurer jusqu'au 15 novembre le financement des administrations fédérales, afin d'éviter leur fermeture faute de trésorerie. Il l'a transmis immédiatement à la Chambre des représentants, où les républicains sont majoritaires.

Les élus républicains de la Chambre ont menacé d'amender ce projet pour y inclure des dispositions controversées, notamment dans le but d'empêcher le financement pendant un an de la nouvelle loi sur l'assurance santé, l'un des textes emblématiques de l'administration Obama.

16.700 milliards de dollars de dette

Une telle initiative de la Chambre risquerait de conduire à la fermeture de certaines administrations dès mardi prochain, le 1er octobre. Des milliers de fonctionnaires se retrouveraient d'office en congés sans solde. Les démocrates et les républicains ont donc jusqu'à lundi 23h59 pour trouver un accord.

C'est en effet à cette date que commence le nouvel exercice budgétaire. Et l'administration Obama, qui a peu ou prou épuisé ses capacités d'endettement, de 16.700 milliards de dollars, doit relever ce plafond pour éviter le défaut.

Les républicains se disent prêts à accepter un relèvement de plafond pour permettre aux pouvoirs publics d'éviter la cessation de paiement. Mais en échange, ils ne veulent plus entendre parler de réforme de la santé.

N.G. avec AFP