BFM Business

Antidumping: les États-Unis enquêtent sur la France

Les Etats-Unis mènent l'enquête.

Les Etats-Unis mènent l'enquête. - Jean-Baptiste Duville - Flickr

"Les États-Unis enquêtent sur des importations de tôle d'acier. Elles viennent de France et 10 autres pays."

Une enquête antidumping a été ouverte aux États-Unis contre des importations de tôles d'acier prédécoupées au carbone et acier allié en provenance de plusieurs pays dont la France, a annoncé vendredi le ministère du Commerce.

Au total, onze pays sont visés dont, outre la France, la Belgique, l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, le Japon et la Turquie, a précisé le ministère dans un communiqué. L'enquête comprend également la possibilité d'instaurer des droits compensatoires (countervailing duties) contre l'importation de ces produits en provenance du Brésil, de Chine et de Corée du Sud.

Utilisés dans le BTP

Ces produits sont notamment utilisés dans le BTP, la construction de mâts pour les télécommunications, le secteur minier, la construction navale et ferroviaire. La Commission du Commerce international américaine (ITC) a désormais jusqu'au 23 mai pour étudier le dossier et décider ou non s'il ouvre la voie à l'imposition de tarifs antidumping et de droits compensatoires.

Si tel est le cas, l'enquête s'étendra jusqu'en septembre et des mesures punitives pourront être décidées en novembre pour les droits compensatoires et janvier pour l'antidumping. Le ministère a indiqué avoir été saisi du cas par les filiales américaines des groupes ArcelorMittal et SSAB ainsi que par l'américain Nucor. Au total, il s'agit d'un peu plus d'un million de tonnes d'acier importées en 2015, dont 207.000 en provenance de France.

D. L. avec AFP