BFM Business

Hôtellerie: Bruno Le Maire ferme la porte à une baisse de la TVA

Bruno Le Maire est l'invité ce lundi soir de Quoi qu'il en coûte sur BFMTV et BFM Business.

Répondant à un hôtelier demandant une baisse de la TVA, Bruno Le Maire a fermé la porte à une telle mesure sur le plateau de BFMTV et de BFM Business.

Je ne souhaite pas qu'on s'engage à des baisses de TVA ici ou là parce que ça coûte à chaque fois des milliards d'euros, que ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus efficace économiquement. Je préfère apporter une aide directe", a assuré le ministre.

"En revanche, l'engagement que je prends, c'est que tant que je serais ministre des Finances il n'y aura pas d'augmentation d'impôts. C'est la solution de facilité, celle qui brise la relance économique", poursuit Bruno Le Maire.

"D'abord les plus fragiles"

Pour aider les secteurs très pénalisés par la crise sanitaire, notamment l'hôtellerie mais aussi la culture, la restauration ou l'événementiel, Bruno Le Maire a à nouveau appelé les bailleurs à "annuler" les loyers du mois de novembre.

Concernant le relèvement du seuil de salariés pour les mesures de soutien, "il faut faire attention à ne pas faire exploser la banque en reprenant à notre compte de très grands groupes dont nous aurions à supporter tout le chiffre d'affaires. Nous aidons d'abord les petits, les plus modestes, plus fragiles", a estimé le ministre.

Jérémy Bruno Journaliste BFMTV