BFM Business

Voitures électriques: avec la Zoé, Renault fait plus fort que Tesla

En 2015, la voiture électrique la plus vendue d'Europe a été la Zoé avec 18.727 immatriculations. La Model S de Tesla est au coude à coude avec la Nissan Leaf avec un écart de 60 immatriculations en douze mois.

En 2015, la voiture électrique la plus vendue d'Europe a été la Zoé avec 18.727 immatriculations. La Model S de Tesla est au coude à coude avec la Nissan Leaf avec un écart de 60 immatriculations en douze mois. - Patricia Melo-Moreira - AFP

"Demain, l’arrivée de la Tesla 3, la première Tesla abordable, va peut-être changer la donne mais en 2015, la voiture électrique la plus vendue en Europe a été la Zoé de Renault."

Le lancement de la Tesla 3 qui aura lieu ce 1er avril met le monde de l’automobile sur les dents. Avec ce modèle à moins de 40.000 euros, le constructeur américain a de grandes chances de s’imposer comme le leader européen de la voiture électrique. Mais en attendant, il n’est que second. En 2015, le modèle le plus vendu en Europe a été la Zoé qui a atteint 18.727 immatriculations. La Model S de Tesla est au coude à coude avec la Nissan Leaf avec un écart de 60 immatriculations en douze mois (voir graphique).

-
- © Avere France

Selon Avere France, qui révèle ces chiffres, les modèles français pèsent désormais pour 57% des ventes d’électriques en Europe grâce au succès de la Zoé dans l'Hexagone, mais aussi au Royaume-Uni, en Allemagne et en Norvège où la citadine a passé le cap des 1.000 exemplaires.

Face à ce succès, les deux challengers, Tesla et Nissan, ne sont pas de simples figurants, loin de là. La Model S et la Leaf arrivent chacun en tête dans cinq pays différents. La Leaf est numéro 1 au Royaume-Uni, en Irlande, en Italie, en Islande et en Estonie. Quant à la Tesla, elle est en tête au Danemark, aux Pays-Bas, en Suisse, en Suède et en Autriche.

Avec son e-Golf, Volkswagen n’est en tête qu’en Norvège et la Soul EV du coréen Kia occupe la première place en Allemagne.

La France passe devant la Norvège en 2016

Le succès de la petite citadine de Renault a aidé la France à s’octroyer la seconde place des ventes de voitures électriques en Europe. En 2015, on décompte 22.187 immatriculations dans l'Hexagone loin devant l’Allemagne (13.381) et juste derrière la Norvège qui reste en tête avec 26.757 immatriculations.

Sur les deux premiers mois de l’année 2016, ce dynamisme français s’est poursuivi de manière inattendue puisqu’au cours de cette période la France est passée devant la Norvège avec 4.023 immatriculations contre 3.959. Les mesures d’incitation au passage à l’électrique ont donc porté leurs fruits.

Mais dès demain, les choses risquent de changer. La Tesla 3 arrive en précommande avec des arguments tarifaires qui ne laisseront pas de marbre les fans de diesel. Proposé à partir de 36.000 euros, ce nouveau modèle pourrait être accessible en leasing pour un loyer mensuel de 680 euros. Avec la disparition des factures de carburants qui peuvent s’élever à plus de 300 euros par mois pour une berline, les acheteurs risquent de ne pas beaucoup hésiter. Mais ces effets ne seront perceptibles en Europe qu'en 2018, année de livraison de la Tesla 3.

A lire: Ce qu'il faut savoir avant le lancement de la Tesla Model 3.

Pascal Samama