BFM Business

Uber contraint de quitter Vienne

Uber suspend ses activités dans la capitale autrichienne. (image d'illustration)

Uber suspend ses activités dans la capitale autrichienne. (image d'illustration) - Thomas Oliva - AFP

La plateforme de VTC a annoncé mercredi qu'elle renonçait à desservir la capitale autrichienne.

Uber suspend ses activités à Vienne (Autriche). Cette décision intervient après qu'un tribunal a donné raison à une compagnie de taxi qui contestait les pratiques professionnelles de la compagnie de voitures de transport avec chauffeur.

La filiale autrichienne d'Uber a indiqué dans un communiqué: "malheureusement la décision rendue aujourd'hui par le tribunal de commerce de Vienne ne nous autorise pas à offrir nos services UberX, UberBLACK et uberVAN à Vienne". Elle a toutefois ajouté: "nous travaillons intensément pour modifier nos pratiques afin d'être en mesure de vous offrir nos services à nouveau dans quelques jours".

La compagnie Taxi 40100, qui a déposé la plainte, s'élève contre ce qu'elle considère comme une concurrence déloyale, arguant qu'Uber n'est pas assujettie aux mêmes règles coutumières de prise de passagers. "Nous sommes ravis de la décision de la cour", a déclaré le directeur de Taxi 40100, Christian Holzhauser.

Uber et les sociétés similaires se sont heurtées aux protestations des chauffeurs de taxi dans de nombreuses villes et à une opposition variable de la part des autorités à travers le monde. Début avril, Uber a dû suspendre ses activités en Grèce et, en mars, à Bratislava, la capitale slovaque.

A.M. avec AFP