BFM Business

Tarification des transports: Anne Hidalgo dévoile ses mesures pour les jeunes Parisiens

Anne Hidalgo

Anne Hidalgo - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Anne Hidalgo prévoit la gratuité des transports publics pour tous les enfants de 4 à 11 ans ainsi que la gratuité du Pass Navigo pour les Parisiens handicapés de moins de 20 ans.

En janvier dernier, un rapport sur la mobilité dans le Grand Paris remis à Anne Hidalgo écartait la gratuité dans les transports parisiens, selon le journal Libération. Pour autant, le document préconisait un "big-bang de la tarification des transports dans le Grand Paris". La maire de Paris entendait bien s’en inspirer. En janvier dernier, la maire de Paris a ainsi dévoilé une série de mesures axées sur la jeunesse visant à aménager les tarifs des transports en commun et qui, assure-t-elle, "seront mises en œuvre dès septembre 2019".

Le dossier sera soumis au vote du Conseil de Paris à partir de ce mardi à l'Hôtel de Ville. 

Des mesures pour "accélérer la transition écologique"

Parmi les pistes retenues, Anne Hidalgo prévoit la gratuité des transports publics pour tous les enfants de 4 à 11 ans (5 millions d'euros) ainsi que la gratuité du Pass Navigo pour les Parisiens handicapés de moins de 20 ans (2,6 millions d'euros). Les collégiens et lycéens devraient également se voir rembourser 50% de la carte Imagine R (7,1 millions d'euros), "en complément du coup de pouce déjà assuré par la région". En outre, le Vélib sera lui aussi gratuit pour les jeunes de 14-18 ans disposant d'un abonnement Imagin'R ou Navigo (0,2 millions d'euros).

Ces différentes mesures censées "accélérer la transition écologique" sont "aussi un gain important de pouvoir d’achat pour les familles parisiennes", soulignait la maire de Paris en janvier, ajoutant que leur mise en œuvre "représente cette année un budget de 5 millions d’euros" et 15 millions d'euros en année pleine.

Pour les financer, l'Hôtel de Ville envisage des redéploiements de ses budgets, puis en 2020, une affectation d'une partie des recettes du nouveau marché de mobilier urbain d'information (soit des panneaux publicitaires).

Hidalgo préconise d'aider les petits salaires 

Interrogée sur les petits salaires, Anne Hidalgo assure agir "sur (son) domaine de compétence" mais appelle l’État et la région à intervenir "en modulant le remboursement du Pass Navigo des salariés en fonction de leurs revenus". Dans le détail, elle recommande de continuer à appliquer un remboursement à hauteur de 50% du Pass Navigo pour les hauts salaires et à rembourser en totalité ledit Pass "pour les personnes qui touchent jusqu’à 1,5 fois le SMIC".

Mais l’élue parisienne l’assure, "la gratuité ne peut pas être à elle seule l’alpha et l’oméga d’une politique de transports ou de mobilité". Et de poursuivre: "La gratuité est un outil pour permettre de se déplacer mieux, de se libérer d’une voiture qui coûte très cher. Mais il ne faut pas oublier les autres leviers: l’amélioration de l’offre, de la qualité et du confort des transports publics".

dossier :

Anne Hidalgo

Paul Louis