BFM Business

Ryanair se positionne pour la reprise d'Alitalia

La compagnie irlandaise a présenté une offre non-contraignante pour reprendre son homologue italienne, en grande difficulté.

Ryanair a annoncé ce lundi avoir présenté une offre non-contraignante pour reprendre la compagnie en difficulté italienne Alitalia.

"Nous avons fait une offre non-contraignante pour Alitalia. Comme il s'agit de la plus grande compagnie aérienne en Italie, il est important que nous soyons impliqués dans le processus", a écrit la compagnie aérienne à bas coûts dans une déclaration à l'AFP.

Ryanair, première compagnie européenne en nombre de passagers transportés, concrétise son intérêt après avoir indiqué fin juin être prête à faire une offre mais en prévenant alors vouloir que la compagnie s'engage sur des réformes stratégiques majeures.

D'autres compagnies sont sur les rangs

Le groupe irlandais n'est pas seul sur les rangs, puisque de grands noms du transport aérien semblent intéressés par la reprise d'Alitalia.

Selon les médias italiens, une dizaine d'offres non-contraignantes ont été déposées pour la reprise totale ou partielle de la compagnie, parmi lesquelles Etihad Airways, aujourd'hui actionnaire à hauteur de 49% d'Alitalia, et easyJet.

Les offres contraignantes devraient être présentées en octobre, le gouvernement cherchant un repreneur afin d'éviter toute faillite du groupe. Alitalia, qui accumule les pertes depuis des années, a été placée sous tutelle le 2 mai, à la demande de ses actionnaires, à la suite du rejet par le personnel d'un plan de restructuration prévoyant 1.700 suppressions d'emplois.

Y.D. avec AFP