BFM Business

Retraite chapeau de Philippe Varin: le Medef se saisit de l'affaire

Philippe Varin devrait partir avec une rtraite chapeau de 21 millions d'euros.

Philippe Varin devrait partir avec une rtraite chapeau de 21 millions d'euros. - -

L'instance déontologique du patronat s'est auto-saisie, ce mercredi 27 novembre, après la confirmation par PSA de la retraite chapeau de 21 millions d'euros accordée à son actuel dirigeant.

Philippe Varin n'aura, cette fois, pas le soutien de ses pairs. Fort de son nouveau code de bonne conduite, le Medef a décidé de se saisir de l'affaire, après la confirmation par PSA de la retraite chapeau de son dirigeant, estimée à 21 millions d'euros. Le Haut-Comité de gouvernement d'entreprise, instance déontologique autonome du patronat, "est en cours d'autosaisine" à propos de Philippe Varin, a indiqué le Medef à l'AFP, mercredi 27 novembre.

Les règles de cette instance créée en octobre à la suite de la révision du code Afep-Medef de gouvernement des entreprises, prévoient qu'elle puisse s'auto-saisir "lorsqu'une société n'applique pas une recommandation sans explication suffisante".

Le Haut Comité de gouvernement d'entreprise est en cours d'auto-saisine #Varin #PSA http://t.co/j79AlFu2dw
— MEDEF (@medef) 27 Novembre 2013

21 millions d'euros provisionnés par PSA

"Pour garantir la retraite-chapeau de M. Varin, PSA a déjà mis de coté à son intention la modique somme de 20.968.000 d'euros. En retraite, M. Varin pourra continuer à toucher de PSA un million par an (2.740 euros par jour)", dénonçait de son côté la CGT, à l'origine de l'information, sur son site internet.

Selon le document de référence 2012 de PSA, publié en mars dernier et consulté par l'AFP, le groupe a bien provisionné une somme de 20,97 millions d'euros à Philippe Varin, au titre du régime de retraite complémentaire prévu pour l'ensemble du directoire.

Il s'agit donc bien d'une retraite chapeau, soumise à des charges sociales et dont le versement est étalée dans le temps. A ne pas confondre avec un parachute doré, acquitté en une fois par l'entreprise et exonéré de charges.

PSA précise d'ailleurs que le complément de retraite de Philippe Varin correspond "à environ un tiers de sa rémunération, sans aucun versement de capital". "Il n'y a pas de chèque qui lui serait donné s'il partait à la retraite", a résumé le porte-parole.

Y. D.