BFM Business

Renault pourrait lancer une nouvelle gamme ultra low cost

Dix ans après la Logan, Renault lance une deuxième offensive dans le low cost.

Dix ans après la Logan, Renault lance une deuxième offensive dans le low cost. - Eric Piermont - AFP

Le constructeur automobile envisage le lancement d'une nouvelle gamme de véhicules à très bas coûts, dont le premier modèle serait commercialisé l'été prochain en Inde à partir de 3.500 euros.

Dix ans après la Logan, Renault prépare une nouvelle offensive dans le low cost. Le constructeur français s’apprêterait ainsi à lancer quatre voitures à bas coûts, rapportent Les Echos ce mardi 9 décembre.

Selon le site du quotidien, quatre modèles seraient à l'étude: deux berlines, un SUV et une voiture sept places. Mais certains de ces projets nécessiteraient encore le feu vert du PDG Carlos Ghosn.

La commercialisation sera d'abord centrée sur les pays émergents, indique le journal, notamment l'Inde. Un premier modèle, une citadine qui serait produite dans l'usine de Chennai, y serait ainsi lancé à 250.000 roupies, soit un peu moins de 3.500 euros au cours actuel. Pour rappel, cette usine voulue par l’alliance Renault-Nissan comprend des chaînes de production communes, et emploie près de 4.500 personnes.

Une initiative qui pourrait permettre à la marque au losange de se positionner sur le plus gros marché indien, à savoir les voitures de moins de quatre mètres.

Lancement en Europe: décision début 2015

Autre cible visée, selon Les Echos: l’Amérique du sud, et notamment les marchés brésilien et argentin. En revanche, la direction devrait décider début 2015 si cette nouvelle gamme sera lancée en Europe, où la production se ferait dans l'usine marocaine de Tanger. Problème: si les coûts de main d’œuvre sont bas, l’adaptation aux standards européens pourrait faire gonfler les prix, poursuit le quotidien.

Les nouveaux modèles, qui viendront s'ajouter à la gamme "Entry" (Dacia en Europe), seront développés sur une nouvelle plateforme commune avec Nissan, CMFA, qui servira de base à l'ensemble des véhicules de moins de quatre mètres des deux constructeurs.

La marque à bas coûts de Renault, Dacia, affiche la plus forte croissance des marques du groupe en Europe et soutient régulièrement ses ventes dans un marché automobile continental morose. En mai dernier, Renault a annoncé que le cap des 600.000 ventes avait été franchi avec 232.000 Sandero, 150.000 Duster, 100.000 Logan MCV et 57.000 Logan écoulées. En 2013, le low cost avait déjà largement soutenu les ventes du constructeur français (41%, contre 37% en 2012).

Y.D. avec AFP