BFM Business

Nissan maintient ses positions

L'année a été stable pour Nissan

L'année a été stable pour Nissan - -

Le constructeur vient de publier, ce vendredi 10 mai, un bénéfice quasi-stable de 3 milliards d'euros. Les ventes en Chine et en Europe sont en baisse.

Année de stabilité pour Nissan. Le constructeur vient de publier, ce vendredi 10 mai, un bénéfice net de plus de 3 milliards d'euros pour son exercice 2012/2013. Des profits quasi stables sur un an. Et ce malgré un chiffre d'affaire en augmentation de 2,3%.

Si globalement les ventes de Nissan ont donc progressé l'an dernier. Le constructeur doit faire face à une situation compliquée selon les régions.

Les ventes de Nissan aux Etats Unis, au Moyen-Orient, en Thaïlande et au Brésil n'ont pas permis d'amortir la faiblesse des autres régions. En particulier la Chine, avec le différent territorial entre Pékin et Tokyo. Les consommateurs chinois ont boudé Nissan. Résultat, ses ventes ont reculé de plus de 5%. Véritable épine dans le pied de Nissan très dépendant aujourd'hui de la Chine, son premier marché. La chute est encore plus violente en Europe, -7,5%.

La situation évolue en Chine

Si la situation devrait rester extrêmement délicate en Europe, Carlos Ghosn a rappelé que, selon lui, la situation sur le marché européen ne s'améliorera pas avant 2016. Elle a, en revanche, favorablement évolué en Chine.

Du coup, le patron de Renault-Nissan en est certain, la part de marché mondial du constructeur progressera cette année. Elle devrait bénéficier notamment de l'arrivée du constructeur sur le segment du low cost, une voiture d'entrée de gamme commercialisée sous la marque Datsun en Inde ou encore en Afrique du sud.

>> A lire aussi : Ghosn estime que le marché automobile européen va rester à l'arrêt jusqu'en 2016

Mathieu Sévin