BFM Business

Mory Ducros: quatre offres de reprise ont été déposées

Mory Ducros avait été placé en redressement judicaire le 26 novembre dernier.

Mory Ducros avait été placé en redressement judicaire le 26 novembre dernier. - -

Le groupe de messagerie ferait l'objet de quatre offres de reprise, dont une émanant d'Arcole, son actionnaire principal. Ce dernier a confirmé, ce vendredi 3 janvier vouloir préserver "un nombre significatif d'emplois" dans l'entreprise.

A défaut d'être sauvée, l'entreprise de messagerie Mory Ducros n'a pas encore mis la clef sous la porte, loin s'en faut. Le groupe ferait ainsi l'objet de quatre offres de reprise, selon une source proche citée par l'AFP, ce vendredi 3 janvier.

Arcole Industries, l'actionnaire principal du groupe, a d'ores et déjà confirmé avoir déposé une offre prévoyant "la reprise d'un réseau sur un périmètre national et la sauvegarde d'un nombre significatif d'emplois", parmi les 5.000 salariés que compte Mory Ducros. Arcole se présente comme "une holding industrielle à capitaux français spécialisée dans la reprise et le redressement d'entreprises" en difficultés.

Arcole Industries avait déjà manifesté son intention de déposer une offre le 25 novembre dernier. Son président André Lebrun comptait alors transformer l'entreprise en "un sous-ensemble viable". D'autres repreneurs peuvent encore se manifester, l'échéance fixée par le tribunal de commerce de Pontoise s'achevant dans quelques heures.

Le gouvernement veillera "à maximiser le périmètre d'activité repris"'

Dans un communiqué commun, Arnaud Montebourg, Michel Sapin et Fréderic Cuvillier, respectivement ministre du Redressement productif, du Travail et des Transports, affirment que "le Gouvernement va prendre connaissance du détail des différentes offres de reprise partielle".

Ils précisent que l'exécutif veillera à "maximiser le périmètre d'activité repris et le nombre de salariés préservés" et affirmera "son soutien aux offres (…) qui maintiendraient un réseau dense et rentable d'agences sur le territoire nationale".

De plus, ils indiquent que "l'Etat entend mettre en œuvre, en lien avec les partenaires sociaux, un dispositif spécifique exceptionnel pour permettre à chacun des salariés dont l'emploi serait supprimé au terme de cette procédure de retrouver un emploi au plus vite".

Un des plus gros dépôts de bilan depuis Moulinex

Mory Ducros avait été placée en redressement judiciaire, le 26 novembre dernier, représentant alors l'un des plus importants dépôts de bilan depuis Moulinex en 2001. La société avait toutefois bénéficié d'une période d'observation de six mois.Outre ses 5.000 salariés, Mory Ducros fait travailler 2.000 employés sous-traitants et compte 85 sites répartis sur l'ensemble du territoire.

Pénalisée par un marché du fret morose, l'entreprise est en difficulté. Arnaud Montebourg avait lui-même relevé, en novembre, que Mory Ducros avait perdu 65 millions d'euros en 2012 et 5 millions d'euros par mois en 2013.

Le tribunal de commerce de Pontoise examinera, le 31 janvier prochain, les différentes offres de reprise.

J.M. avec AFP