BFM Business

Marché automobile: seuls le haut de gamme et l'entrée de gamme s'en sortent

Hyundai-Kia, le Sud-coréen aux petites voitures accessibles, fait partie des constructeurs qui s'en sortent.

Hyundai-Kia, le Sud-coréen aux petites voitures accessibles, fait partie des constructeurs qui s'en sortent. - -

Selon le CCFA, les immatriculations ont baissé de 7% au mois de juillet, malgré deux jours ouvrés de plus cette année. Ces chiffres montrent aussi que le marché fait la part belle à deux catégories de constructeurs.

Le Comité français des constructeurs d’automobile (CCFA) a publié ce 1er août ses statistiques pour le mois de juillet. Les immatriculations ont baissé de 7% par rapport à juillet 2011, malgré deux jours ouvrés de plus cette année. Dans le détail, il apparaît que deux types de constructeurs tirent réellement leur épingle du jeu: d’un côté les spécialistes de l’entrée de gamme, de l’autre les marques premium.

Le Sud-coréen aux petits modèles à bas coût, Hyundai-Kia, a ainsi vu ses immatriculations bondir de 37,4% en juillet. A l'opposé de l'échiquier, une marque comme Audi affiche une santé de fer, avec une progression de 11,6%.

Les généralistes en recul

Les autres, en revanche, sont laissés pour compte. Les généralistes français se paient un nouveau gadin. PSA continue de broyer du noir, avec des ventes en baisse de 9,9%. Le recul est encore plus perceptible chez Peugeot que chez Citroën. Les commandes de 208, sur lesquelles le constructeur communique volontier, tardent à se transformer en immatriculations, c’est-à-dire en ventes effectives.

Chez Renault aussi, la baisse est tangible, avec un recul de 11,2%. En attendant le lancement, à la rentrée, de la Clio 4, la gamme vieillissante de la marque au losange peine à séduire. Si le groupe parvient à limiter les dégâts, c’est grâce à Dacia, dont le monospace Lodgy a trouvé son public.