BFM Business

Lufthansa perd 1 million d'euros "par heure" et a besoin de "soutien" public en urgence

La compagnie en appelle au soutien de l'Etat pour surmonter la crise.

La compagnie en appelle au soutien de l'Etat pour surmonter la crise. - AFP

Le premier groupe européen du transport aérien explique qu'il ne pourra pas surmonter la crise sans le soutien de l'Etat.

La pression liée à la pandémie et les incertitudes quant à l'avenir de la compagnie aérienne augmentent un peu plus chaque jour chez Lufthansa.

Dans une vidéo interne diffusée mercredi soir que l'AFP a pu consulter ce jeudi, le patron de la compagnie, Carsten Spohr, a indiqué à ses salariés qu'en "raison du coronavirus", le groupe perdait actuellement "chaque heure à peu près un million d'euros de (...) liquidités".

"Nous ne pourrons pas surmonter cette crise de plus en plus longue sans soutien de l'Etat", a-t-il poursuivi. Cette prise de parole intervient alors que le géant allemand n'entrevoit, compte tenu de la crise, aucun espoir de reprise rapide.

Une flotte d'avions durablement réduite

En début de semaine, Lufthansa annonçait dans un communiqué avoir décidé de "durablement réduire" la taille de sa flotte et de fermer sa filiale Germanwings.

Les compagnies aériennes subissent, en effet, de plein fouet les répercussions économiques liées au coronavirus et à la chute vertigineuse du trafic aérien.

Le 24 mars dernier, l'Association internationale du transport aérien (Iata) estimait que le secteur pourrait être privé de 252 milliards de dollars de revenus à l'échelle mondiale en 2020. 

JCH avec AFP