BFM Business

Le timide rappel à l'ordre du Medef à Carlos Ghosn

Le mode de rémunération de Carlos Ghosn devrait être revu, estime le Medef.

Le mode de rémunération de Carlos Ghosn devrait être revu, estime le Medef. - Odd Andersen - AFP

"Le Haut comité de gouvernement d'entreprise de l'Afep et du Medef a annoncé avoir recommandé à Renault "des évolutions significatives du mode de rémunération" de son dirigeant."

Après la polémique autour de la rémunération de Carlos Ghosn, et la menace brandie par l'exécutif d'une loi pour limiter les salaires des grands patrons, le Medef a réagi. 

Pour tenter de déminer le terrain, le Haut comité de gouvernement d'entreprise -en charge du code de bonne gouvernance de l'Afep-Medef- a, ce jeudi 19 mai, encouragé le conseil d'administration de Renault à revoir le mode de calcul du salaire du PDG à l'avenir.

La "prise en compte" du vote des actionnaires demandée

"Le Haut Comité estime que l'esprit du Code AFEP-MEDEF et les principes de la démocratie actionnariale imposent que le conseil d'administration, après consultation des principaux actionnaires pour mieux comprendre leurs attentes, décide d'introduire des évolutions significatives du mode de rémunération, dans le sens des recommandations que le Comité a formulées", peut-on lire dans le communiqué.

Il a par ailleurs transmis à Carlos Ghosn et au président du Comité des rémunérations de Renault, Patrick Thomas, "ses recommandations concernant la prise en compte du vote négatif des actionnaires" sur le salaire en 2015 du PDG du groupe automobile. Sans pour autant en divulguer le contenu.

Y.D. avec AFP