BFM Business

Le site Voyages-SNCF.com changera de nom en décembre prochain

"Le 7 décembre prochain, Voyages-sncf.com commencera une nouvelle vie avec un nouveau nom : Oui.sncf", a précisé le président de la SNCF.

"Le 7 décembre prochain, Voyages-sncf.com commencera une nouvelle vie avec un nouveau nom : Oui.sncf", a précisé le président de la SNCF. - Geoffroy Van Der Hasselt -AFP

Lancé en 2000, le site internet de réservation de la SNCF sera rebaptisé, le 7 décembre 2017, "oui.sncf" à l'unisson de sa stratégie marketing et dans la foulée du nouveau nom des TGV, "inOui", révèle Guillaume Pepy au JDD.

On savait que le site de réservation en ligne de la SNCF allait changer de nom : la date a été retenue, ce sera le 7 décembre 2017. "Après le D-Day du 2 juillet, ce sera notre "Oui-Day". Voyages-SNCF.com a été lancé en 2000, la même année que la création de Google en France. À l'âge de 18 ans, il commence une nouvelle vie avec un nouveau nom: oui.sncf" a expliqué au JDD, Guillaume Pepy, le président de l'entreprise publique de transport.

L'enjeu du changement de nom n'est pas mince pour ce site d'e-commerce qui a réalisé 4,1 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2016 et vendu 86 millions de billets. "Près de 10 millions de personnes y ont ouvert un compte,il accueille 14 millions de visiteurs uniques" souligne le patron de la SNCF.

Guillaume Pepy veut clore la "polémique" autour d'InOui

En rebaptisant son site de vente en ligne, l'entreprise publique l'alignera sur sa stratégie marketing consistant à changer progressivement le nom de ses TGV, marque historique des trains à grande vitesse de la SNCF, à partir du mois de juillet 2017, devenant inOui. "Chaque fois que la SNCF lance quelque chose de nouveau, on dit toujours: pourquoi ils font ça? Tout en regrettant qu'elle n'innove pas plus vite" commente avec un brin de fatalisme le président de la SNCF à propos des réactions négatives qu'avaient suscitées ce changement de marque.

Il rappelle aussi l'enjeu important que représente pour l'opérateur ferroviaire l'inauguration prochaine de deux lignes TGV continues entre Paris-Rennes et Paris-Bordeaux. "Le dimanche 2 juillet au matin, c’est le D-Day : les premiers TGV s’élanceront avec de nouveaux horaires, 40% changent en une nuit. Un énorme challenge pour les équipes. D’autant que les vacances des Français commencent. Il faudra un peu de bienveillance! Tout n'est jamais parfait dès le premier jour. Notre ambition est d’attirer 4 millions de voyageurs supplémentaires chaque année dont 1,5 million seront gagnés sur l’avion. C'est massif" conclut-il.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco