BFM Business

La SNCF va bien tailler dans ses effectifs

La SNCF va inciter ses employés à partir en retraite anticipée.

La SNCF va inciter ses employés à partir en retraite anticipée. - -

La SNCF prépare bien une diminution de ses effectifs, mais l'entreprise va plutôt inciter ses employés à partir en retraite anticipée. Explications.

Un Comité central d'entreprise réunit, ce mardi 13 mai, la direction et les syndicats de la SNCF. L'UNSA Cherminot assure que la SNCF prépare un plan de départs volontaires. Une information démentie la veille par la direction de l'entreprise.

Pourtant, une diminution des effectifs est bien à l'étude. Utiliser les départs en retraite pour réduire la masse salariale: c'est grâce à ce petit tour de passe-passe que la SNCF entend diminuer ses charges. Une manière pour cette entreprise publique de ne pas devoir affronter les foudres de son unique actionnaire: l'Etat. Un dispositif légal qui permet depuis 1954 de fixer les conditions d'indemnisation de tout candidat volontaire pour quitter l'entreprise.

Plusieurs milliers de cheminots concernés

Donc officiellement, il ne s'agit pas d'un plan de départs volontaires, mais cela y ressemble terriblement. Pour inciter les cheminots à partir en retraite anticipée, la SNCF va sortir son chéquier. Une prime allant jusqu'à un an de rémunération devrait être proposé. Plusieurs milliers de cheminots pourraient être concernés: ceux nés entre 1959 et 1961. L'ensemble des métiers de l'entreprises seraient concernés.

Après une dépréciation de son parc TGV l'an dernier, la SNCF doit continuer de gérer la baisse de la rentabilité de la grande vitesse. Si ce métier a longtemps été la vache à lait du groupe, il ne permet plus de combler la faiblesse des autres activités et de se préparer à l'ouverture à la concurrence.

Mathieu Sévin