BFM Business

L’Inde va bien commander 126 Rafale

Dassault espère signer le contrat de 12 milliards de dollars avec l'Inde

Dassault espère signer le contrat de 12 milliards de dollars avec l'Inde - -

L’Inde tente de rassurer Dassault. Malgré les coupes budgétaires, le pays compte bien signer le contrat avec l’industriel français. Un contrat estimé à 12 milliards de dollars.

Le ministre indien de la Défense a assuré, ce mercredi 6 février, que les coupes budgétaires n'affecteront pas la commande en cours de négociation avec Dassault qui porte sur 126 Rafale. Les autorités de New Delhi se veulent rassurantes alors que le camp français retient son souffle pour cet éventuel premier méga-contrat à l'export.

C'est une commande prioritaire. Or, l'Inde est dans une logique d'économies budgétaires mais son budget défense semble à l'abri. Il a même augmenté car New Delhi veut répondre à la Chine qui renforce considérablement son arsenal militaire.

Contrat de 12 milliards de dollars

C'est dans ce contexte que l'Inde a choisi l'année dernière Dassault pour des négociations exclusives qui portent sur 126 Rafale. C'est un contrat estimé à 12 milliards de dollars. Les discussions portent actuellement sur le niveau de transfert de technologie que la France est prête à accorder. "Ils seront importants", nous dit-on à l'Elysée.

C'est pour cela que les négociations prennent du temps. Les choses "avancent bien", révèlent des sources diplomatiques françaises. Mais il n'y aura toujours pas de signature la semaine prochaine lors d'une visite d'Etat de François Hollande.

Côté français, on retient donc son souffle, car même si toutes les parties prenantes envoient des signaux positifs, le Rafale a par le passé connu des déconvenues de dernière minute à l'export, notamment au Brésil et aux Emirats Arabes Unis...

Mathieu Jolivet