BFM Business

L'aide de l'Etat à PSA Finance irait jusqu'à 7 milliards d'euros

La banque de PSA finance les concessionnaires et certains clients de la marque

La banque de PSA finance les concessionnaires et certains clients de la marque - -

La banque du constructeur automobile devrait bénéficier de la garantie de l’Etat français à hauteur de 5 à 7 milliards d’euros, pour pouvoir se financer sur les marchés. En contrepartie un représentant des salariés et un administrateur ''indépendant" serait nommé au conseil d'administration.

L’Etat viendrait donc bel et bien appuyer le financement de PSA Finance, la banque qui accorde des crédits aux concessionnaires et aux clients du groupe automobile. Selon les agences Reuters et AFP qui citent toutes les deux une source proche du dossier, PSA Finance bénéficiera de la garantie de l’Etat français à hauteur de 5 à 7 milliards d’euros.

Cette garantie permettra à PSA Finance de se refinancer sur le marché, la banque de PSA ayant beaucoup souffert de la dégradation de la note de crédit de sa maison mère par Moody’s, le 10 octobre dernier. PSA Finance ne collecte pas de dépôt et dépend donc énormément du financement obligataire pour s’approvisionner en liquidités.

En contrepartie, le gouvernement aurait obtenu qu’un représentant des salariés et "un administrateur indépendant" qui "fasse le lien avec l’Etat" siègent au conseil d’administration du groupe. Ces derniers pourraient avoir leur mot à dire sur le choix des affectations des sites de construction des véhicules et sur les alliances stratégiques du groupe.

PSA n’a pas encore confirmé ces informations.

Les banques également mises à contribution

Dans un entretien à Libération, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, avait déclaré que l'Etat apporterait sa garantie, demandant en échange une réduction du nombre de suppressions d'emplois annoncées en juillet.

De son côté le Monde daté de mercredi rapporte que le plan de soutien prévoit deux volets. D’un côté une garantie de l'Etat de cinq milliards d'euros pouvant être portée à sept milliards si nécessaire. De l’autre un soutien d'une trentaine de banques privées qui s'engageraient à reconduire les crédits à PSA Finance, où à lui en fournir de nouveaux, pour un total de cinq milliards d'euros.

BFMbusiness.com et agences