BFM Business

Heuliez placé en redressement judiciaire

Le carrossier Heuliez a été placé en redressement judiciaire, jeudi 11 avril.

Le carrossier Heuliez a été placé en redressement judiciaire, jeudi 11 avril. - -

L'équipementier dispose de six mois pour trouver un éventuel repreneur, selon la décision du tribunal de commerce de Niort, prise ce jeudi 11 avril.

Après l’annonce du dépôt de bilan, le 8 avril dernier, les 300 salariés d’Heuliez attendaient cette décision avec impatience.

Comme c’était prévisible, l'équipementier automobile a été placé, jeudi 11 avril, en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Niort.

Ce dernier lui a laissé six mois pour surmonter ses difficultés et trouver un éventuel repreneur. Celui-ci pourrait d'ailleurs profiter, dès son arrivée, d’un important contrat avec le constructeur allemand Volkswagen.

Près de 300 emplois en jeu

Une seule certitude: la Banque publique d'investissement (BPI) n'aidera pas Heuliez. Une opération qui serait trop risquée politiquement : Ségolène Royal, vient d'être nommée vice-présidente de la BPI. Et comme elle a souvent défendu l'entreprise en tant que Présidente de Poitou-Charentes, des soupcons de favoritisme pourraient venir ternir la crédibilité du nouvel établissement.
La banque publique a pourtant proposé une aide, mais à la holding d'Heuliez, qui a été refusée car trop risquée pour celle-ci.

Des syndicalistes présents à l'audience se sont montrés "soulagés", que le tribunal accorde une nouvelle chance à l'entreprise de 283 CDI et 12 CDD, en cessation de paiements pour la troisième fois depuis 2009.

Y.D.