BFM Business

Grève SNCF: "On pourrait continuer" cet été avertit la CGT-Cheminots 

Laurent Brun, le secrétaire général de la CGT-Cheminots était l'invité ce jeudi de BFM Story. Il a évoqué une possible prolongation du mouvement de grève des cheminots au cours de l'été.

La CGT-Cheminots est déterminée à poursuivre le mouvement de grève contre la réforme de la SNCF. La rencontre prévue avec le Premier ministre, lundi 7 mai, sera déterminante pour la suite du mouvement dont "le calendrier pourrait continuer" cet été. 

Invité de BFMTV ce jeudi, Laurent Brun, le secrétaire général de la CGT-Cheminots a indiqué que jusqu'à lundi prochain les salariés de la SNCF s'en tiendront au calendrier de grève annoncé. C'est-à-dire au mouvement alternant trois jours travaillés et deux jours de mobilisation jusqu'au 14 juin.

"Il a fallu sept séquences de grève pour que le décideur, en l'occurrence le Premier ministre, nous reçoive. Peut être qu'il faut encore sept séances supplémentaires pour engager de vraies négociations", a indiqué Laurent Brun.

Les organisations syndicales attendent de leur rencontre avec Édouard Philippe "un calendrier de tables rondes tripartite avec la participation du patronat", a indiqué Laurent Brun, afin "d'avoir des éléments concrets sur cette réforme et d'avancer sur les dossiers."

Selon le secrétaire général de la CGT-Cheminots, le texte voté à l'Assemblée nationale ne contient aucun détail sur la mise en oeuvre concrète de la réforme ferroviaire. "Il y a un renvoi à l'écriture d'ordonnances dont on ne connaît pas le contenu, il y a un renvoi à l'écriture de décrets dont on ne connaît pas le contenu", a-t-il soutenu. En conséquence, le syndicat "pourrait continuer le calendrier" de grève au cours de l'été. Laurent Brun juge toutefois cette préoccupation "prématurée". 

A.M. avec AFP