BFM Business

Eolab: le prototype de Renault consomme un litre aux 100 kilomètres

L'Eolab ne sera jamais commercialisée telle quelle, mais Renault l'a présentée à la presse lors du Mondial de l'automobile.

L'Eolab ne sera jamais commercialisée telle quelle, mais Renault l'a présentée à la presse lors du Mondial de l'automobile. - Renault

Le constructeur français présente son concept car, l'Eolab, à l'occasion du Mondial de l'automobile, qui se tient à Paris jusqu'au 19 octobre. Cette voiture hybride, allégée et aérodynamique, ne consomme qu'un litre aux cent kilomètres.

Avec le nouvel Espace, Eolab est l'autre vedette du stand Renault au mondial de l'automobile de Paris, qui se tient à Paris jusqu'au 19 octobre. Ce concept car, qui n'est pas prévu pour être vendu au public, affiche une consommation record de 1 litre aux 100 kilomètres. La voiture a été présentée à quelques journalistes au nord de Paris.

C'est à l'abri des regards, derrière les murs des pistes d'essais du CERAM, un centre de recherche automobile, que l'on découvre Eolab. Deux ans et demi pour atteindre l'objectif d'un litre aux 100 kilomètres.

Première étape: améliorer l'aérodynamisme. Les poignées ont été intégrées à la porte. Quant aux rétroviseurs, ils sont remplacés par deux caméras, avec des écrans dans l'habitacle.

"Déplacer l'argent dans la voiture"

Et pour réduire encore de quelques centilitres la consommation, la voiture a dû perdre 400 kilos. Renault a utilisé de nouveaux matériaux comme le magnésium, cinq fois moins lourd que l'acier, et du composite, comme dans l'aéronautique.

Et la voiture ne devrait pas forcément coûter plus cher pour autant. "Nous cherchons à déplacer l'argent dans la voiture", explique Vincent Desmalade, chef de projet Eolab.

"En faisant ces ruptures d'allègement et d'aérodynamisme, de l'argent se libère pour financer d'autres innovations. Elles coûtent un peu plus cher, mais de façon globale, nous maintenons le coût de possession".

Mathieu Sévin