BFM Business

En pénurie de batteries, une usine Audi à l'arrêt

-

- - THOMAS KIENZLE / AFP

Et le Coronavirus n'y est pour rien car les éléments des batteries utilisés par le constructeur allemand viennent d'une usine située en Pologne.

Audi est la nouvelle victime de la pénurie de composants et de batteries en particulier. L'usine de Bruxelles qui assemble la E-Tron est à l'arrêt aux dernières nouvelles jusqu'à demain, soit pour cinq jours minimum...

Son fournisseur de batteries, le Coréen LG ne parvient toujours pas à fournir. Et le Coronavirus n'y est pour rien. Car les éléments des batteries viennent d'une usine située en Pologne.

Chômage partiel

Audi connaissait déjà ces dernières semaines d'importants problèmes d'approvisionnement sur ses batteries tout comme ses concurrents Jaguar et Daimler d'ailleurs, à tel point que le mois dernier Audi avait annoncé une réduction de ses prévisions de production d'E-Tron ainsi qu'un gel de certains emplois intérimaires.

Mais cette fois... c'est bien de chômage partiel dont il est question. Car à la pénurie de batterie s'ajoutent des tensions sur les stocks sur d'autres pièces mais là encore, Audi dément tout lien avec la Chine et l'épidémie actuelle.

Reste que pour le constructeur et ses concurrents, la problématique reste centrale. Ils ont besoin de ces voitures électriques pour abaisser le niveau moyen d'émission de leurs gammes et éviter d'importantes amendes en Europe...

Fabien Chamblanc avec OC