BFM Business

Ecotaxe: Royal cible les profits des sociétés d'autoroutes

Ségolène Royal veut que les autoroutes participent plus au financement d'infrastructures routières.

Ségolène Royal veut que les autoroutes participent plus au financement d'infrastructures routières. - Patrick Kovarik - AFP

La ministre de l'Ecologie a affirmé jeudi que la solution "prioritaire" envisagée pour remplacer l'écotaxe était de ponctionner les bénéfices de sociétés d'autoroutes.

La suspension (voire l'abandon) de l'écotaxe à peine actée, Ségolène Royal a fait connaître sa solution de repli. "Moi, ma priorité ça va sur le prélèvement des profits des autoroutes", a-t-elle dit lors d'une conférence de presse, jeudi 9 octobre. "Ce prélèvement, il doit avoir lieu", a-t-elle ajouté en jugeant "choquant de voir des sociétés d'autoroutes en situation de monopole faire autant de profits".

Valls apporte son soutien à Royal

L'Autorité de la concurrence recommande en effet de renégocier le plan de relance autoroutier, estimant que les sociétés françaises concessionnaires affichent une rentabilité exceptionnelle assimilable à une rente, qui doit être davantage régulée en faveur de l'Etat et des usagers.

Dans le même temps, Manuel Valls a apporté son soutien à Ségolène Royal, parlant d'une "décision sage car le dispositif était devenu incompréhensible". "La ministre a eu raison de suspendre son application sine die. Il faut trouver une solution pérenne et simple", a-t-il déclaré.

Y.D. avec Reuters