BFM Business

Carlos Tavares veut rebâtir la compétitivité de Renault

Chaque site du constructeur devrait être aussi compétitif que les deux usines modèles de Renault, Palencia en Espagne et Nissan Sunderland en Angleterre

Chaque site du constructeur devrait être aussi compétitif que les deux usines modèles de Renault, Palencia en Espagne et Nissan Sunderland en Angleterre - -

Le directeur général délégué du constructeur automobile souhaite que chaque site puisse être aussi compétitif que les deux usines modèles,celle de Renault Palencia et le site Nissan Sunderland en Angleterre.

"Aujourd’hui, la question d’actualité, c’est la façon de rebâtir une compétitivité". Carlos Tavares, directeur général délégué de Renault, confiait, jeudi 27 septembre, au micro de BFM Business, que le groupe était en discussion avec les syndicats pour améliorer la compétitivité des sites européens.

Deux réunions devraient avoir lieux dans ce but, le 8 et 23 octobre. L’objectif est que chaque site du groupe puisse être aussi compétitif que les deux usines modèles de Renault, Palencia en Espagne et Nissan Sunderland en Angleterre. "Nous sommes arrivés à un point où chacun a compris que dans un contexte où la richesse va en diminuant, le conflit pour le partage de la richesse n’est plus un conflit d’actualité. Il s’agit de reconstruire une compétitivité qui va à nouveau générer de la richesse".

Selon Carlos Tavares, le groupe est gravement et durablement installés dans la récession. Et il ne reviendra pas aux niveaux de volumes d’il y a cinq ans.

Diane Lacaze