BFM Business

Carburants: les stations-service prennent leur revanche sur les grandes surfaces

Le concept des stations Total Access, basé sur des prix bas, a permis au groupe pétrolier de reconquérir 600.000 clients.

Le concept des stations Total Access, basé sur des prix bas, a permis au groupe pétrolier de reconquérir 600.000 clients. - -

Les grandes surfaces ont perdu l'an dernier des parts de marchés dans la vente de carburants. Le fruit d'une stratégie de reconquête de la part des stations service des grandes compagnies qui font des efforts sur les prix.

A l’heure des grands départs, faire le plein d’essence ou de gasoil est un passage incontournable pour les vacanciers sur le point de prendre la route. Mais leur choix se tourne de moins en moins vers les grandes surfaces. En 2013, pour la première fois depuis 30 ans, celles-ci ont perdu du terrain : leur part de marché s’est établie à 62%, en recul d’un point.

Ce retournement de tendance s’explique par l’offensive menée par les stations service des grandes compagnies. Total a ainsi développé depuis 2011 le concept des stations "Total Access" qui allient prix bas, capable de rivaliser avec Carrefour ou Leclerc, tout en offrant des services. Le réseau compte déjà 643 stations-points de vente et devrait en compter 750 d’ici la fin 2015.

600.000 clients sont revenus chez Total

"Il fallait faire quelque chose parce que l'on ne peut pas se couper de la clientèle des particuliers, qui avait quitté l'essentiel de nos stations. Et on a 600.000 clients qui sont revenus", se réjouit Philippe Montanteme, directeur stratégie chez Total.

Une reconquête qui s’est faite au prix d’une diminution des marges. Du coup, pour devenir rentables, ces stations Total Access ont dû se rattraper sur les volumes : objectif atteint puisque ceux-ci ont triplé.

Mais pas question pour le groupe pétrolier d’aller au-delà. "Je pense que l'on a trouvé un équilibre. Maintenant, on ne va pas se lancer dans une guerre des prix, les niveaux de marge sont tels aujourd'hui, on est sur un prix très bas et on va rester sur ce niveau là", prévient le directeur de la stratégie chez Total.

"On n'a pas la même ambition (que les grandes surfaces, ndlr), on veut garder cette notion de service et de qualité produit" conclut Philippe Montanteme.

C.C.