BFM Business

Bolloré va fabriquer des tramways électriques

Le tramway électrique de Bolloré se recharge à chaque arrêt en station.

Le tramway électrique de Bolloré se recharge à chaque arrêt en station. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le groupe a présenté un prototype de tramway à batterie qui serait jusqu'à 10 fois moins cher à installer. Bolloré va investir 10 millions d'euros pour construire une usine de production près de Quimper.

Bolloré veut reproduire le succès des BlueCar, sa voiture électrique, dans le domaine des transports en commun. Le groupe a ainsi présenté ce week-end un prototype du Bluetram, un tramway équipé de pneus mais qui ne nécessite aucune caténaire.

Il est en effet équipé de batteries lui assurant une autonomie de 1,5 kilomètre. Il est rechargé à chaque station, lorsque les voyageurs descendent et montent du tramway. Ce système se révèle plus simple et plus rapide à construire mais aussi plus économique puisqu'il ne nécessite pas les mêmes travaux d'infrastructure que les autres tramways électriques.

Il serait même 10 fois moins cher, selon les calculs de son constructeur. "Un tramway desservant 10 km coûte environ 200 millions d'euros, nous espérons le proposer pour 10 millions d'euros", a indiqué Vincent Bolloré, le PDG du groupe.

Autre avantage du tramway présenté: sa modularité. Chaque voiture aurait la capacité de transporter entre 30 à 40 personnes.

Le Bluetram à Singapour?

Pour que le Bluetram voit le jour, Bolloré va investir 10 millions d'euros pour créer une usine à Ergué Gabréric, près de Quimper (Finistère), aux côtés de son unité de production Bluesolution dédiée, elle, à la fabrication de batteries.

La première pierre sera posée en juin prochain, et les premiers Bluetram doivent sortir en 2015. Cette année-là, 50 unités devraient sortir de la ligne de production, avec une cinquantaine d'emplois créés.

L'objectif est de parvenir à fabriquer 200 tramways par an d'ici à 2016-2017, et 200 personnes seront recrutées pour assurer cette montée en charge.

Quant aux débouchés, Bordeaux serait l'une des premières villes à accueillir cette nouvelle génération de tramway, pour une liaison entre l'aéroport et la gare Saint-Jean. Vincent Bolloré a également confié que Singapour et l'ile Maurice seraient sur les rangs.

C.C.