BFM Business

Bolloré lance Autolib aux Etats-Unis

Bolloré signe un contrat avec Indianapolis

Bolloré signe un contrat avec Indianapolis - -

Le groupe Bolloré a signé, lundi 10 juin, un contrat de 35 millions de dollars avec la ville d'Indianapolis. Il va y développer son service d'autopartage de véhicules 100% électriques.

L'Autolib s'exporte aux Etats-Unis! Le système de partage de véhicules électriques va faire ses premiers pas Outre-Atlantique. Le groupe Bolloré, propriétaire d'Autolib, a décroché un contrat de plusieurs millions de dollars pour s'implanter à Indianapolis.

C'est un premier pas pour Autolib à l'étranger. Les petites voitures électriques du groupe Bolloré vont tenter leur chance au pays des pickups et des grosses cylindrés. La ville d'Indianapolis, dans le Midwest, a décidé de s'équiper de 500 véhicules pour un montant de 35 millions de dollars.

Le système de partage de voitures existe déjà dans certaines villes

Aux Etats-Unis plusieurs agglomérations, comme New York, Chicago ou encore San Francisco, se sont déjà lancées dans des systèmes de partage de voitures. Mais Indianapolis est la première à se lancer dans l'électrique. Les autorités pensent que beaucoup d'étudiants et de jeunes adultes sont prêts à se passer de leur voiture grâce à ce système.

En plus, les bornes de recharge seront accessibles à tous les véhicules électriques, car Indianapolis veut se doter du parc automobile le plus électrifié des Etats-Unis. Enfin, pour le groupe Bolloré c'est l'occasion de faire ses preuves outre atlantiques. Après Indianapolis "d'autres villes suivront" assure la direction du groupe.

Simon Tenenbaum