BFM Business

Autolib, un pari réussi pour Bolloré

2.000 Bluecar sont disponibles à la location dans Paris.

2.000 Bluecar sont disponibles à la location dans Paris. - -

Ce 5 décembre 2013, le service d'autopartage parisien du groupe Bolloré fête ses deux ans. Il rassemble 37.000 abonnés à l'année dans la capitale, s'est installé à Lyon et compte prendre domicile à Bordeaux, et même aux Etats-Unis.

Pari réussi pour l'Autolib de Bolloré: lancé il y a deux ans dans la capitale, le 5 décembre 2011, le service de location en autopartage de voitures électriques, les Bluecar, a convaincu les Parisiens.

Plus de 3,5 millions de locations ont été effectuées, soit plus de 10.000 par jour. En janvier 2013, la société se réjouissait d'atteindre un million de locations.

Le service intéresse tout particulièrement les Parisiens entre 25 et 49 ans. Le directeur général d'Autolib', Morald Chibout, estime que l'abonnement revient, à l'année, "entre 500 et 600 euros".

Le service convainc particulièrement le week-end et en soirée, après 20 heures. 37.000 Parisiens se sont abonnés à l'année, pour 120.000 abonnements toutes durées confondues.

Indianapolis se met à l'électrique

Bolloré va essayer de reproduire ce succès hors d'Ile-de-France. Depuis le 11 octobre 2013, les véhicules électriques du groupe sont disponibles à Lyon, sous le nom de BlueLy. Un investissement de 20 millions d'euros pour une flotte de 250 véhicules en 2014, contre les 2.000 disponibles à Paris. Selon Lyonmag.com, il faudrait que 7.000 personnes s'abonnent pour que le service devienne rentable.

Les Autolib devraient aussi s'installer à Bordeaux, mais également à Indianapolis. La ville américaine, plus connue pour sa course de gros cylindres, compte s'équiper de 500 véhicules électriques, un marché d'un montant de 35 millions de dollars.

BFM Business.com