BFM Business

Bolloré: le marché plébiscite les batteries de la Blue Car

La Blue Car de Bolloré au Salon international de l'Automobile de Paris en 2012.

La Blue Car de Bolloré au Salon international de l'Automobile de Paris en 2012. - -

IPO réussie pour Blue Solution, la filiale de Bolloré qui conçoit et produit les batteries de la Blue Car, entrée à la Bourse de Paris ce mercredi 30 octobre. Dès les premières minutes de cotation, la valeur prenait 25%.

La batterie de la Blue Car, les investisseurs y croient. Ils se sont rués sur les titres de Blue Solutions, la filiale qui met au point les batteries de la voiture électrique de Bolloré pour son premier jour de cotation partielle sur Euronext ce 30 octobre. Une introduction qui intervient près de deux ans après le lancement du service de véhicule en libre-service Autolib à Paris.

Le titre, mis en vente à 14,50 euros, est immédiatement monté à 16,55 euros. Il y a en cette matinée "de nombreux ordres, et pas mal de volume", s'enthousiasme-t-on chez Bolloré. Sa capitalisation boursière, d'environ 418 millions d'euros au départ, s'envole, alors que la société elle-même est toujours déficitaire.

Accélération du développement des batteries

Le patron Vincent Bolloré, comptait sur cette opération pour "se confronter à la réalité des financiers", déclarait-il sur BFM Business il y a quelques jours. L'objectif de cette introduction partielle – seul 10% du capital a été mis sur le marché – n'était pas de lever des fonds mais de tester l'appétit des investisseurs pour le secteur du stockage d'énergie, grâce à ce "thermomètre qu'est le marché".

Après l'extension du service de Paris à Lyon et Bordeaux, et la mise en vente de la Bluecar aux particuliers, ce plébiscite boursier va conforter les ambitions du groupe. Il devrait désormais accélérer le développement de ses activités dans les batteries électriques.

Nina Godart