BFM Business

Boeing veut un 737 capable de rivaliser avec l'A321 neo d'Airbus

L'actuel 737-Max de Boeing

L'actuel 737-Max de Boeing - Adrian Dennis - AFP

L'avionneur américain planche sur un modèle moyen-courrier plus grand que son actuel 737 max 9, selon une source proche du dossier. Il s'agit de répliquer face au succès de l'A321 neo de son rival Airbus.

Boeing prépare la riposte. L'avionneur américain planche sur un modèle plus grand et plus allongé de la version remotorisée du 737 pour contrer le succès commercial de l'A321 Neo du rival Airbus, a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du dossier.

Le constructeur aéronautique étudie deux designs pour un avion qui sera baptisé 737 MAX 10, soit le plus grand de la gamme des 737 MAX, a ajouté cette source ayant requis l'anonymat.

Il a ainsi tenu récemment des discussions avec des compagnies aériennes pour voir si elles seraient clientes de ce nouveau modèle, a poursuivi la source confirmant des informations de l'agence Bloomberg News.

Remettre en cause le leadership d'Airbus

Cet avion 737 MAX 10 s'intercalerait ainsi entre le 737 MAX 9 et la gamme 787. La famille MAX compte le 7, le 8 et le 9, rivaux des A320 Neo. Le 737 MAX 9 peut transporter jusqu'à 200 personnes de sorte que Boeing n'a pas d'avion entre le moyen courrier et le long courrier contrairement à Airbus.

Le 737 MAX 10 serait ainsi une réponse à l'A321 d'une capacité pouvant aller jusqu'à 240 passagers. Cet avion contribue au leadership et au succès commercial d'Airbus dans le moyen courrier, segment où le constructeur européen se taille désormais la part du lion face à Boeing.

Les commandes du programme A320 ont complètement supplanté ces dernières années celles du 737 best-seller et vache à lait de Boeing: un millier d'appareils commandés en plus en faveur d'Airbus sépare les deux rivaux, selon leurs carnets de commande respectifs.

"Nous continuons à regarder de près le haut de la famille MAX", a répondu à l'AFP Doug Alder, un porte-parole de Boeing. "Les besoins de nos compagnies aériennes clientes (...) vont déterminer notre décision et notre timing", a-t-il ajouté sans davantage de commentaires.

Boeing a également sondé les loueurs d'avions sur la question, a aussi indiqué à l'AFP la source. L'un d'eux, Air Lease Corp, encourage depuis des mois Boeing à se lancer dans la conception d'un MAX 10.

J.M. avec AFP