BFM Business

Automobile: chute des ventes en 2013, rebond en 2014?

2013 a été une année difficile pour les constructeurs français

2013 a été une année difficile pour les constructeurs français - -

En 2013, les constructeurs français ont enregistré une baisse de 5,7% des ventes. Mais en décembre, les immatriculations de voitures neuves ont bondi. PSA a progressé de 10,6% et Renault de 37,9%.

Les constructeurs automobiles français peuvent pousser un ouf de soulagement. L'année 2013, très difficile, est enfin terminée, et 2014 devrait se révéler un peu plus encourageante.

Les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 5,7% en 2013, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles publiés ce jeudi 2 janvier. Il s'agit de sa quatrième année de baisse consécutive.

Si elles ont grimpé d'environ 11% en 2009 grâce aux primes à la casse, les immatriculations ont baissé à nouveau de 3% en 2010, de 2% environ en 2011 et de près de 14% en 2012.

Alors qu'elles se stabilisaient à un niveau bas depuis l'été, les immatriculations avaient rechuté en novembre à cause de la faiblesse persistante de la demande des particuliers.

Dans le détails, PSA a vu ses ventes baisser de 7,7% et Renault progresser de 0,8%.

Mois de décembre satisfaisant

L'année se termine bien quand même. Pour le mois de décembre, les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 9,4%, à 175.336 unités. En données corrigées des jours ouvrables (CJO), décembre 2013 ayant compté un jour ouvrable de plus que décembre 2012, les immatriculations ressortent en hausse de 4,2%.

PSA a bondi de 10,6% et Renault de 37,9%. Les groupes étrangers ont vu leurs ventes diminuer de 1,1% mais celles de Volkswagen ont augmenté de 9,9%.

|||sondage|||1516

Diane Lacaze