BFM Business

Après sa condamnation, Heetch va revenir avec une nouvelle offre

Heetch va en profiter pour ne plus seulement se concentrer sur les particuliers

Heetch va en profiter pour ne plus seulement se concentrer sur les particuliers - Bertrand Guay - AFP

Pour se conformer à la décision de la justice, la start-up va suspendre son application et lancer un nouveau service mi-mars. En plus des particuliers, elle va également cibler les professionnels.

Heetch n'a pas dit son dernier mot. Après avoir écopé d'une lourde condamnation financière début mars, la start up spécialisée dans les offres de transport entre particuliers a annoncé mercredi la suspension de son application et le lancement d'une nouvelle offre mi-mars, pour se conformer à la décision de la justice.

"On prend acte de la décision de justice, même si on ne la comprend pas, et on relance le service avec une offre entre particuliers", a indiqué à l'AFP Teddy Pellerin, cofondateur de Heetch.

500.000 euros d'amende

"On fera ce qu'on peut pour se conformer à la décision du tribunal et répondre au besoin de mobilité des jeunes", a-t-il également assuré, "même si on ne pourra pas satisfaire tous les besoins nocturnes".

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné début mars Heetch et ses fondateurs à une amende de plus d'un demi-million d'euros pour avoir entretenu la "précarisation" et l'"angoisse" des chauffeurs de taxi.

Pour la justice, la société tout comme ses fondateurs Teddy Pellerin et Mathieu Jacob sont bien coupables de complicité d'exercice illégal de la profession de taxi, de pratique commerciale trompeuse et d'organisation illégale d'un système de mise en relation de clients avec des chauffeurs non professionnels.

Une offre pour les professionnels

Outre la relance d'une nouvelle offre pour les particuliers, la start-up prépare en parallèle une offre professionnelle, "qui ne s'adresse pas vraiment à notre communauté actuelle", essentiellement composée de noctambules de moins de 25 ans, a précisé Teddy Pellerin, mais cette initiative "va nous permettre aussi d'aller chercher de nouveaux utilisateurs, ce qui est important pour nous si on veut sauver le bateau Heetch".

Cette offre concernera des chauffeurs professionnels et ciblera en particulier la clientèle des 25-35 ans.

Concernant ces deux nouvelles offres, "on essaiera de garder un service le plus convivial et abordable possible, disponible uniquement la nuit et toujours à l'intention des jeunes", a encore souligné Teddy Pellerin.

Après sa condamnation, Heetch souhaite également "faire évoluer les mentalités sur le sujet", appelant notamment "les candidats à la présidentielle à clarifier cette notion de mobilité partagée".

J.M. avec AFP