BFM Business

Air France KLM a subi une perte de 2,6 milliards d'euros au deuxième trimestre

La compagnie aérienne se montre par ailleurs prudente sur la reprise du trafic cet été.

Comme toutes les compagnies aériennes mondiales, Air France-KLM essuie une lourde perte au deuxième trimestre, son activité ayant été quasiment à l'arrêt pour cause d'épidémie de coronavirus.

Entre avril et juin, le groupe a subi une perte de 2,6 milliards d'euros après 1,8 milliard d'euros au premier trimestre.

"Les résultats du deuxième trimestre traduisent l'impact sans précédent de la crise du COVID-19 sur l'activité du groupe Air France-KLM et de l'ensemble des compagnies aériennes mondiales", souligne Ben Smith, le directeur général du groupe, dans un communiqué.

Trafic passager en chute de 95%

Sur le trimestre, le nombre de passagers transportés s'est effondré de 95,6% par rapport à l'année dernière.

Rappelons que Air France a reçu une aide de 7 milliards d'euros de l'Etat français pour garder la tête hors de l'eau. Il dispose au global de 14,2 milliards d'euros de liquidités ou de lignes de crédit pour faire face à la crise et restructurer son activité.

Alors que le trafic aérien reprend doucement, la compagnie se dit "prudente" sur l'augmentation de ses capacités cet été. 

"Les incertitudes liées à la situation sanitaire, à l'ouverture des frontières et à la situation économique générale sont très fortes. Nous devons également nous adapter à des changements importants dans le comportement des clients", ajoute Ben Smith.

Selon l'International Air Transport Association, "le niveau (de trafic) de 2019 ne sera pas atteint avant 2024, soit un an plus tard que ce que nous avions prévu précédemment".

OC avec AFP