BFM Business

Xavier Niel entre au conseil d'administration d'un puissant fonds d'investissement américain

L'entrepreneur Xavier Niel est une figure de la tech française.

L'entrepreneur Xavier Niel est une figure de la tech française. - Ludovic Marin / AFP

Le français va siéger au conseil d'administration du fonds KKR, qui a notamment investi dans une vingtaine de sociétés dans l'Hexagone. Parmi elles, on retrouve l'hébergeur informatique OVH et le groupe SMCP (Sandro Maje Claudie Pierlot).

Xavier Niel, fondateur et vice-président du conseil d'administration d'Iliad, maison-mère de l'opérateur de télécommunications Free, est devenu jeudi administrateur indépendant du puissant fonds d'investissement américain KKR, a annoncé vendredi ce dernier dans un communiqué.

Il y siégera notamment aux côtés de David Drummond, directeur juridique d'Alphabet (la maison mère du géant technologique Google), du PDG du groupe pétrolier et gazier Hess Corporation, John Hess ainsi que Patricia Russo (ex-directrice générale d'Alcatel-Lucent et fondatrice de Lucent Technologies).

136 milliards d'euros d'actifs

Fin janvier, KKR a annoncé qu'il s'associait à Jacques Veyrat, ancien patron de Cegetel et du groupe Louis Dreyfus, pour se développer sur le marché français. Il a déjà investi dans une vingtaine de sociétés en France notamment l'hébergeur informatique OVH et le groupe SMCP (Sandro Maje Claudie Pierlot).

KKR est un fonds d'investissement gestionnaire de plusieurs classes d'actifs comme l'énergie, les infrastructures ou l'immobilier. Fondé en 1976, il est considéré comme le quatrième plus grand fonds d'investissement au monde. KKR gère pour 168 milliards de dollars d'actifs (136 milliards d'euros) et est présent dans 16 pays.

Xavier Niel, une figure de la tech

Figure de la tech, le français Xavier Niel a bouleversé le secteur de la téléphonie mobile en 2012, année où il a lancé l'opérateur Free, en concurrence frontale avec les acteurs du marché de l'époque Orange, Bouygues Telecom et SFR (groupe Altice).

Déjà mécène de l'école d'informatique Ecole 42, il a aussi initié en 2013 ce qu'il présente comme le plus grand incubateur de start-up au monde, Station F, installé dans la Halle Freyssinet, à Paris, qui a ouvert ses portes en juin 2017. Financé par son fondateur, Station F peut accueillir plus d'un millier de start-up sur 34.000 m².

J.-C.C. avec AFP