BFM Eco

Voici le "TGV du futur" dans lequel vous voyagerez dans 5 ans

La SNCF a confirmé ce jeudi une commande de 100 "TGV du futur". Elle en a présenté les principales caractéristiques sans dévoiler son aménagement intérieur.

Alors que l’ouverture à la concurrence est désormais proche, la SNCF fourbit ses armes. Et parmi elles, 100 TGV flambants neufs, qu’elle espère pouvoir mettre en service dès 2023. Ce jeudi, la compagnie ferroviaire a présenté ce bijou de technologie, plus performant mais surtout plus économe.

Fabriqués dans les usines Alstom de Belfort et La Rochelle, les TGV du futur coûtent ainsi moins cher à produire: 25 millions d’euros par rame contre 30 millions pour la précédente génération. Il coûtera aussi moins cher à entretenir (-30%), fait valoir la SNCF. En outre, ces nouveaux modèles consommeront 20% d’électricité en moins.

Plus de places

Autre avantage, et non des moindres, le nombre de wagons pourra être adapté en fonction de la fréquentation, ce qui n’est pas possible aujourd’hui.

Enfin, le TGV du futur pourra accueillir 740 passagers, soit 20% de plus que les rames à deux étages actuelles. Il ne pourra pas rouler au-delà de 340 km/h, la vitesse maximale autorisée en France.

La compagnie n'a toutefois pas présenté d'image de l'intérieur du TGV, se bornant à indiquer qu'il serait "moderne avec des matériaux contemporains pour une ambiance plus chaleureuse". Bonne nouvelle en revanche pour les passagers: la climatisation sera repensée, puisque l'air sera soufflé par le haut et non plus sous le coude des voyageurs.

"On en a beaucoup plus pour moins cher", s'est ainsi félicité Guillaume Pepy, le patron de la SNCF. Reste à savoir si une baisse des tarifs suivra.

Y.D.