BFM Business

UberX temporairement indisponible en Grèce

-

- - Thomas Oliva / AFP

Uber va suspendre UberX à Athènes à partir de mardi prochain, en raison de nouvelles réglementations.

Uber a annoncé jeudi qu'il allait suspendre un de ses deux services en Grèce après l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi plus stricte pour réglementer le secteur. A partir du 10 avril, les voitures conduites par des chauffeurs privés ne seront plus en service, à la suite de protestations des chauffeurs de taxis professionnels.

"De nouvelles réglementations locales ont été votées récemment, dont les dispositions ont un impact sur les services de partage de courses", a indiqué Uber sur son blog.

"Nous devons évaluer si et comment nous pouvons opérer dans ce nouveau cadre et ainsi suspendre UberX à Athènes à partir de mardi prochain jusqu'à ce que nous puissions trouver une solution appropriée", poursuit l'entreprise.

De lourdes amendes en cas de non respect de la loi

Les nouvelles règles votées par le Parlement grec en mars exigent que l'entreprise nomme un administrateur local et enregistre ses chauffeurs et leurs véhicules auprès du ministère des Transports, avec de lourdes amendes à la clé en cas de non respect de la loi.

Uber a commencé à opérer en Grèce fin 2014 et, jusqu'à présent, faisait fonctionner concomitamment UberX avec des chauffeurs privés, et UberTAXI avec des chauffeurs de taxi professionnels. Les entreprises comme Uber font l'objet de nombreuses protestations partout dans le monde, entraînant des conséquences variées sur le service.

J.-C.C. avec AFP